Les Piliers de la Terre de Ken Follett



  • Titre d’origine : The pillars of the earth
  • Date de parution : 1992
  • Nombre de pages : 1049 pages
  • Edition de ton livre : Le Livre de Poche

Quatrième de couverture : Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Abandonnant le monde de l’espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une oeuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien: Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au coeur de l’Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d’une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu’elle n’ait pas de fin.
Y a-t-il une suite ? oui Un monde sans fin

Ton avis :

Tout d’abord je tiens à préciser que j’ai choisi cette lecture sur conseil d’une lectrice qui savait que j’adorais les romans historiques ; elle ne m’aurait pas conseillé je pense que je ne l’aurais jamais lu et que je serais passée à côté de quelque chose.

J’ai eu du mal à me lancer dans cette œuvre, le début était très sombre et j’étais en train de me décourager à m’imaginer que toute l’œuvre serait écrite dans le même fond. Je ne me suis pas rendue compte à partir de quand mais j’ai réussi à me laisser emporter dans le récit, évidemment d’autres passages du récit étaient encore bien dur mais j’avoue m’y être habituée.

J’ai fini par m’attacher à ces personnages, à désirer que leurs vœux se réalisent et que leur vie n’en soit qu’améliorer, j’étais surement aussi triste et désespérée qu’eux quand je lisais les coups du sort qui se dressaient devant leur chemin. Et le cadre historique était bien dessiné, le récit était ludique, on suivait les faits d’histoire tout en lisant le côté romancé inventé de toute pièce.

L’écriture est fluide, on le laisse vraiment emporter dans ce chef d’œuvre.
A qui le recommanderais-tu ? A des personnes pour qui un roman de plus de 1000 pages ne pose pas de problème aimant l’histoire.

Publicités

2 réflexions sur “Les Piliers de la Terre de Ken Follett

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s