La Cité des Ténèbres, tome 3: Le Miroir Mortel de Cassandra Clare


Non non je ne délaisse pas mon blog, je n’ai juste plus le temps de m’y consacrer aussi régulièrement que je le souhaiterais, la raison étant que j’ai repris les cours depuis début septembre et que le rythme soutenu ne me permet de suivre avec mes enfants. Concernant la lecture, j’ai du mal aussi à trouver du temps mais trêve de bavardage voici ma chronique concernant le tome 3 de la Cité des Ténèbres.

  • Titre d’origine : City of Glass
  • Date de parution : Mai 2010
  • Nombre de pages : 606
  • Edition de ton livre : Pocket Jeunesse
  • Quatrième de couverture : La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S’introduire dans la Cité sans l’autorisation de l’Enclave n’est pas sans danger… Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement?
  •  Y a-t-il une suite ? Oui. City of Fallen Angels, pas encore sortit en France.

Mon avis: J’attendais avec impatience de lire ce 3ème tome, je pensais devoir patienter plusieurs mois avant de le lire, bizarrement cette série de livres était toujours prise d’assaut à la bibliothèque (on se demande bien pourquoi tiens ;)) et surprise je l’ai trouvé très peu de temps après la fin de ma lecture du tome 2. On m’avait répété maintes et maintes fois que c’était le meilleur des tomes et je rejoins ces personnes. Tout d’abord, j’ai vraiment apprécié qu’on se retrouve rapidement dans la jolie ville d’Idris, on nous en parlait depuis le tome 1, on avait eu le droit à de nombreuses descriptions, constatations que c’était une ville étonnante qui valait le coup d’être visité et enfin on y est le mystère est révélé, à mon goût elle était à la hauteur de mes espérances sur le plan de la lecture. Cependant, je ne vous cache pas que j’aurais préféré découvrir cette ville sous un jour moins grave malgré tout ce changement géographique donne vraiment plus de piquant au récit, plus d’originalité, des découvertes en plus sur cette ville, l’organisation de la vie là bas.

L’arrivée dans la ville d’Idris pour certains de nos personnages n’est cependant pas si simple et elle réserve des surprises dont Clary en fera les frais mais aussi son ami vampire, Simon. Outre leurs mésaventures, je disais donc que nous découvrions Idris dans « ces jours graves », la ville va se trouver attaquer malgré ses protections, cet évènement qui va se révéler fatal pour plus d’un habitant. Il va provoquer des alliances que nous n’aurions pu jamais imaginer, c’est ce que j’apprécie notamment avec Cassandra Clare, elle arrive toujours à nous surprendre. Notre petit groupe de Chasseurs d’Ombre va donc devoir gérer la situation au mieux mais aussi voir le groupe mis à l’épreuve par les relations créées avec de nouveaux personnages notamment Sébastien, –un curieux garçon un peu trop intéressé par Clary-. Parallèlement à tout ceci, Clary essaye de trouver un moment pour que sa mère se réveille.

Ce 3ème tome nous fait découvrir la plupart des autres personnages sous un autre jour, les évènements qui s’y déroulent nous dévoilent certaines facettes des personnages, –le deuil de Max sur son frère et sa sœur ainsi que ses parents, on découvre la mère de Clary aussi, Luke qui assume au grand jour son côté loup garou et mis à l’épreuve l’amour…– Simon étant le personnage que j’ai le plus apprécié ce tome-ci, son humour je l’adore, il sait apporter une dose de rire dans des situations pas terribles mais il a su aussi évoluer, s’adapter à sa condition de son mieux mais aussi gagner de la maturité.

Ce tome est vraiment plus sombre que tous les autres, il réserve de nombreuses épreuves à nos personnages principaux ayant pour cause aussi bien Valentin et ses sombres projets, mais encore les relations amoureuses entre nos adolescents, les origines de Clary et Jace et bien d’autres encore. Ce tome nous fait encore bien réfléchir sur des problèmes auxquels nous confrontent la vie aussi bien sentimentaux, familiaux… C’est un livre à glisser entre les mains des adolescents tout comme les adultes à mon sens par les réflexions qu’il apporte, à tout âge il peut être bénéfique même si l’histoire en elle-même est aussi très agréable et pleine de rebondissements. Et la fin, je l’ai aimé pour ce qu’elle est, je n’aurais pas trouvé mieux, tout est clair une fois fini, peut être tiré par les cheveux pour une chose- quand Jace ressuscite, mais bon c’est un tome où la magie existe donc en soi ça ne parait pas si étrange et puis cela permettait de savoir aussi ce qu’il en était de ses origines-.

PS: ce que j’ai mis entre- – sont des spoilers, je n’avais pas d’autres méthodes malheureusement.

Publicités

4 réflexions sur “La Cité des Ténèbres, tome 3: Le Miroir Mortel de Cassandra Clare

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s