L’échiquier du mal, tome 1 de Dan Simmons


couv5383727

  • Titre d’origine : Carrion Comfort
  • Date de parution : 1996
  • Nombre de pages : 318 pages
  • Edition : Editions Denoël
  • 4ème de couverture : Ils ont le Talent. Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l’histoire. Sans eux le nazisme n’aurait peut-être jamais existé et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n’auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs.A qui appartiendra l’omnipotence ? A celui qui saura maîtriser pleinement son Talent. Ce sont des vampires psychiques…

Mon avis :

Mélange de thrillers, de livre d’horreur, de livre historique aussi et bien sûr de fantastique, l’effet est totalement surprenant. Un premier tome qui nous permet surtout de découvrir les personnages, de découvrir les « monstres » que sont certains, leur passé, les actes commis tout en essayant de comprendre les derniers meurtres perpétrés en une nuit dont le lecteur pour ces derniers sait tout puisqu’il a tout lu.

Saul vient s’ajouter à cette terrible histoire, Saul un juif, qui a subi l’enfer des camps nazis, qui témoigne, qui m’a vraiment bouleversé puis Natalie Preston, une jeune femme qui vient de vivre la mort tragique de son propre père. Natalie et Saul vont se confier, s’unir pour comprendre ce qui s’est passé cette nuit-là, pour comprendre pourquoi on a assassiné le père de Natalie et les autres victimes et Saul se doutant qu’il se retrouve confronter à un de ses vieux « démons ». Ce ne sont pas les seuls personnages décrits mais à mon sens, les plus importants, les plus travaillés, les plus émouvants auxquels je me suis attachée.

Un récit très travaillé qui relie des évènements entre eux des plus étranges, ils ne devraient rien avoir en commun et pourtant…Cette histoire sait éveiller notre curiosité de plus, malgré toutes les horreurs auxquels se livre ceux qui ont le Talent on a envie de savoir comment ils font, comment ils en sont venus à faire ça. De manière progressive, Dan Simmons donne des réponses dans le récit à toutes les questions (ou en partie) que se pose le lecteur.

La lecture a été loin d’être simple pour moi, le récit aborde des témoignages durs sur la période de la Seconde Guerre Mondiale, à chaque fois que je reprenais ma lecture j’appréhendais la suite. Cependant j’ai fini par « m’y habituer », l’histoire est racontée sur « plusieurs plans avec différents personnages » ce qui permet de souffler entre les déclarations qui font trembler. J’ai douté un moment si j’allais lire le tome 2 et je vais le faire car j’ai envie de savoir, l’auteur a su éveiller ma curiosité et me montrer des personnages très attachants dans ce 1er tome.

Publicités

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s