Première lecture commune: L’énigme Alexandrie de Steve Berry


Tout d’abord bonne année, pleins de bonnes choses et surtout bonnes lectures à tous.

Je suis de retour après quelques jours de vacances/révisions pour vous présenter une nouvelle critique.

couv35686439

  • Titre d’origine: The Alexandria Link
  • Date de parution : 2008
  • Nombre de pages : 556 pages
  • Edition du livre : Le Cherche Midi
  • 4ème de couverture : 50 avant J.-C. : la bibliothèque d’Alexandrie, qui renferme le savoir de toute l’humanité, disparaît aussi soudainement que mystérieusement. 1948, Palestine : Georges Haddad, fils d’un érudit et combattant palestinien, reçoit la visite d’un étrange individu porteur de secrets, un Gardien. 2007, Copenhague : Cotton Malone, retraité du département de Justice américain, pensait pouvoir profiter de sa boutique de livres anciens. Mais une mystérieuse organisation kidnappe son fils et lui donne 72 heures pour retrouver Georges Haddad. Malone doit, s’il veut sauver son fils, affronter tous les dangers pour retrouver Haddad, dont la connaissance des écrits disparus depuis plus de 2000 ans pourrait bien bouleverser la face du monde…
  • Y-a-t-il une suite ? Oui dans la même série suit : La Conspiration du temple, La Prophétie Charlemagne, le Mystère Napoléon.

 Mon avis :

Toujours dans la continuité de la série Malone, j’ai donc lu L’Enigme Alexandrie, suite de l’Héritage des Templiers. Cette fois-ci j’ai opté pour une lecture commune privée, une grande première pour moi qui a été une très bonne expérience. Cela m’a permis de faire découvrir Steve Berry à Caelina et de partager nos impressions entre nous par mails interposés (la lecture du 1er livre n’étant pas nécessaire pour la bonne compréhension de celui-ci).

Dans ce livre-ci, Malone se retrouve confronter une fois de plus à de nouvelles aventures, de l’enlèvement de son fils à Gary, aux nombreux complots qui concernent certains gouvernements jusqu’à l’énigmatique bibliothèque Alexandrie. Ces évènements le conduiront à former un duo étonnant avec son ex-femme Pam avec laquelle il cherchera à retrouver une ancienne connaissance George Haddad qui peut l’aider à récupérer son fils et l’embarque par la même occasion droit vers la bibliothèque. Parallèlement d’autres actions ont lieu sur deux autres lieux différents entre Stéphanie Nelle, l’ancienne supérieure de Malone qui dirige l’unité Magellan, qui vit ses propres aventures en gérant à distance l’embarras dans lequel la met Malone avec la Bibliothèque d’Alexandrie. Et on assiste aussi aux agissements de Henrik Thorvaldsen avec une étrange organisation, reliés eux aussi à la bibliothèque.

Pour ma part j’ai été un peu perturbée par le début, le démarrage est un peu lent peut être du au bouleversement que provoque l’enlèvement de son fils mais aussi le duo qu’il va devoir former avec Pam qui sera quelque peu handicapant. Suite à ceci, l’intrigue va vite comme toujours, le suspense est à son comble avec l’enchainement sur plusieurs plans. Cependant le nombre d’information à enregistrer est parfois trop important et je finissais par retourner lire quelques passages. Et dernier mauvais point pour la fin avec la réaction ultime de Georges Haddad qui laisse des zones d’ombres sur ses aventures à lui.

Malgré tout, l’intrigue était originale et très intéressante, le déroulement autour de la bibliothèque d’Alexandrie et l’agencement que s’est permis Steve Berry autour m’a comblé. Encore une fois, si ces notes n’étaient pas là j’aurais cru à tout. Le comportement de Malone dans cette enquête m’a laissé aussi une très bonne impression, le découvrir en tant qu’ex mari avec les révélations sur son ancienne vie avec Pam était enrichissantes pour comprendre ce personnage.

Le personnage que j’ai aimé découvrir cette fois est sans conteste Pam, elle est un élément important de l’énigme. Sans elle, Malone ne se serait pas retrouvé embarquer dans cette affaire d’une part. D’autre part dans le premier tome, on parlait peu d’elle ça a été agréable de découvrir ici, cette femme avec un sale caractère qui pour sauver son fils se retrouve à côtoyer son ex mari et les problèmes non résolus entre eux. Elle est admirable d’avoir continué à le soutenir jusqu’au bout de l’énigme. On découvre une femme courageuse, qui nous parle de l’ancien Malone dont elle a souffert du métier, du comportement qu’elle avait avec lui, des motifs de leur séparation…

J’ai donc globalement apprécié une fois de plus ma lecture avec Berry, je le recommande et je vous invite à aller lire l’avis de Caelina.

Publicités

3 réflexions sur “Première lecture commune: L’énigme Alexandrie de Steve Berry

  1. Tiens, tu me fais penser que je n’ai pas parler des personnages dans mon billet. J’ai bien aimé Pam aussi bien qu’elle m’agaçait un peu au début. Finalement, les échanges entre elle et Malone apportent du piment à l’histoire !
    Ravie d’avoir fait cette lecture en ta compagnie ! Merci

    J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s