Le Chaperon Rouge de Sarah Backley-Cartwright


couv58851159

  • Titre d’origine: Red Riding Hood
  • Editions: Michel Lafon 2011
  • Nombre de pages: 344 pages

Le résumé : Le village de Daggerhorn semble sommeiller au creux de la vallée. Depuis des générations, le Loup qui menace sa tranquillité est tenu à l’écart grâce à un sacrifice mensuel. Mais aujourd’hui, plus personne n’est à l’abri. Et la peur rôde… Depuis la mort de sa sœur, la plus douce des jeunes filles, Valérie est inconsolable. Henry, le superbe fils du forgeron, tente de gagner ses faveurs, mais le cœur indompté de la belle bat pour un autre garçon : Peter, le bûcheron exclu du groupe, qui lui offre des escapades palpitantes loin du cocon familial. Un beau jour, un chasseur de loups de passage dans la région fait une terrible révélation qui provoque la stupeur des villageois : la Bête qui les terrorise depuis des années vit parmi eux. Tout le monde devient suspect. Bientôt, on comprend que seule Valérie peut entendre la voix du Loup. Et celui-ci exige qu’elle le rejoigne avant que le sang coule… et que tous ceux qu’elle aime disparaissent.

Mon avis:

 J’avoues ne pas avoir été énormément tenter par ce livre quand j’en ai entendu parler, cependant il a fini par se retrouver dans ma PAL et j’ai vraiment aimé ce hasard qui fait bien les choses une fois de plus. J’ai adoré la plume de l’auteure qui a su recréer un monde totalement troublant, totalement concluant avec l’histoire que l’on connait depuis l’enfance, si bien adapté, je l’aurais imaginé à l’identique (bon peut être moins sinistre quand même mais bon faut rester en lien avec l’intrigue) j’en suis restée bouche bée. Cette réécriture est vraiment superbe. Le décor, ce village étonnant dont la structure s’est développée autour de la menace du Loup, ces émotions, sensations, sentiments qu’elle a su recréer à la perfection. Vraiment je dis chapeau même si bon allez je repasse à la case de la sincérité, le début était déprimant car il ne s’y passait pas grand chose. Lent à démarrer mais une fois en route c’était super. L’histoire rend triste, inquiet sur le sort de ses futurs villageois avec cette menace qui plane enfin plutôt qui court. On cherche aussi, on ne trouve pas, on devient parano et on lit pour savoir, on a du mal à le lâcher je vous assure, si si lisez le vous verrez. Bon seul bémol la fin est sur Internet, je n’aime pas beaucoup lire de cette façon ça m’a un peu déçu même si oui j’ai couru sur mon pc quand j’ai vu la dernière page pour savoir qui c’était.

Un vrai coup de coeur quoi ^^.

 

Publicités

6 réflexions sur “Le Chaperon Rouge de Sarah Backley-Cartwright

  1. Ici, je n’ai pas du tout apprécié ce livre… non pas à cause de l’histoire ou la manière de raconter mais parce que c’est exactement la même chose que le film, à la réplique près! [un peu normal vu qu’elle l’a écrit en même temps que la réalisation du livre]

    J’aurais sans doute plus apprécié si je n’avais pas vu le film^^’

    J'aime

  2. Tu me donnes envie de le lire ! j’avais vu le film et j’avais adoré ! Si tu ne l’as pas vu d’ailleurs, je te le conseil car il est génial.

    J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s