Romans 1: Raison et Sentiments, Orgueil et Préjugés, Emma et Lady Susan de Jane Austen


  • Edition: Editions Omnibus
  • Nombre de pages: 1996
  • Y-a-t-il une suite?: oui un second livre rassemble d’autres titres de Jane Austen

 

Raison et Sentiments

En vertu de la loi de l’époque, John Dashwood hérite de toute la fortune de feu Henry Dashwood, son père, laissant la deuxième épouse de ce dernier et ses trois demi-sœurs sans le moindre sou. Celles-ci sont donc contraintes de quitter Norland ; Sir John Middleton (cousin propre de Mrs Dashwood), leur offre sa maison de campagne de Barton, dans le Devonshire : un cottage.
Éloignée de toute civilisation, Mrs. Dashwood désespère de voir ses trois filles prendre époux.
Elinor Dashwood représente la raison et Marianne, le sentiment. Toutes deux devront vivre, chacune à leur façon, la trahison de l’être aimé, mais est-ce réellement de la bonne façon ?

Mon avis: 

Raison et sentiments fut ma première lecture des écrits de Jane Austen. Je m’y suis lancée curieuse de découvrir ces ouvrages si longuement conseillés sur la blogosphère et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Malgré un léger temps d’adaptation au style de la plume de Jane Austen et au contexte typique du siècle qu’a connu l’auteur, la lecture devient vite un régal. Ce roman outre un récit très bien tourné sur les « aventures amoureuses » de nos deux héroïnes, Elinor et sa sœur Marianne, est aussi une réflexion, une critique sur les mœurs et la société de l’époque. Futile, fortement attachée à l’argent, superficielle, la société décrite est dans l’ensemble peu attirante par le nombre de défauts mis en avant. Heureusement, quelques personnages sortiront du lot et seront vraiment attachants, je citerais Marianne à la personnalité extrême de celle de sa sœur au début qui a su évoluer en maîtrisant son impulsivité. Et surtout Elinor qui sera parfaite à mes yeux du début à la fin. Intelligente, raisonnable, dévouée, sachant se tenir en société, elle apparaît comme la grâce même et deviendra vite le modèle de Marianne. Ces jeunes filles outre leur proximité de sœur vivront leurs premiers émois amoureux au même moment. Ces derniers ne se passeront pas comme prévu mais auront l’avantage de rapprocher encore plus les 2 jeunes femmes, elles en viendront à se consoler, à se confier, à se conseiller. Jane Austen rendra ces sentiments, ces émotions parfaitement. Raisons et Sentiments se lit vraiment avec le cœur, il est impossible de ne pas s’attacher, de pas s’étonner des sentiments amoureux que l’on connaît déjà un peu si l’on a déjà vécu une expérience semblable. Ce récit est un véritable petit bijou de réalisme, d’émotions…

Orgueil et Préjugés

Drôle et romanesque, le chef-d’œuvre de Jane Austen reste incontournable, par ses personnages bien campés, son intrigue soigneusement construite et habilement menée, ses rebondissements nombreux, et son humour plein d’imprévu. Derrière les aventures sentimentales des cinq filles Bennet, Jane Austen trace aussi une parfaite peinture des rigidités de la société britannique au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, n’hésitant pas, à travers le comportement et les réflexions d’Elisabeth Bennet, son personnage principal si attachant, à soulever les problèmes auxquels sont confrontées les femmes de son milieu social.

Mon avis: 

J’ai lu Orgueil et Préjugés quelques jours à peine après Raison et Sentiments. Très vite j’y ai retrouvé les bases du titre lu précédemment. Le même type de société antipathique sera décrite, à la différence que dans celui-ci, la famille Bennet compte des membres avec des défauts très marqués comparé aux proches des héroïnes précédentes. Cela fera probablement pour moi toute la différence puisqu’on restera bien plus souvent en compagnie de cette famille plutôt barbante dont Elisabeth Bennet souffre des manières. L’amour sera aussi au centre des intrigues, il restera tout aussi bien décrit, raconté.  Les évènements font rêver même si l’on retrouve toujours cette rapidité à conclure les noces qui pour une contemporaine comme moi me font un peu sourire et ne m’ont pas donné l’effet d’une grande crédibilité pour ce livre-ci. J’ai une fois de plus apprécié l’héroïne incarnant la perfection, ici ce sera Elisabeth. Son tempérament, ses manières m’auront charmée. Cependant, j’ai quand même moins apprécié cette intrigue, je trouve celle de Raison et Sentiments plus travaillée sur certains points. Je crois que le charme de ma première lecture m’a vraiment laissée sans voix.

Emma

Comédie de moeurs, qui traite des dangers des mariages mal arrangés et de la vie des jeunes femmes anglaises sous la Régence, comme dans chacun des romans de Jane Austen. 
Emma Woodhouse vit avec son père veuf.  Handsome, clever and rich (« belle, intelligente et riche »), comme le précise Jane Austen dès la phrase d’introduction, elle est pleine d’assurance, et satisfaite de vivre en toute indépendance à Highbury, sans aucun souci financier et entourée d’amis fidèles. Le mariage de son ancienne gouvernante avec M. Weston la ramène à sa solitude et, pour se distraire, elle décide de s’occuper du mariage des autres. Elle est en effet persuadée d’avoir des talents d’entremetteuse. Ses certitudes vont cependant vaciller lorsque les événements ou ses sentiments ne prendront pas le cours qu’elle avait imaginé…

Mon avis: 

Emma fut le récit le plus long que j’ai enchaîné dans les Jane Austen et celui pour lequel je me suis le moins passionnée sur le moment. Emma tout d’abord n’a pas réussi à me plaire, trop futile, superficielle, se mêlant de tout, elle n’a pas réussi à me convaincre de sa crédibilité dans le récit. Par comparaison aux récits que j’ai lu précédemment, j’ai aussi trouvé de nombreuses longueurs, le temps ne passait vraiment pas vite. Heureusement, la société d’Emma est assez diverse et j’ai vraiment apprécié cet agencement. Je me suis trouvée beaucoup plus au cœur des vies de chacun dans ce récit que dans les précédents. Malgré tout, l’amour raconté dans Emma ne m’a pas plus passionnée que ça. Mêlé de faux semblants, il a été terni même si j’ai apprécié de découvrir une nouvelle facette des histoires d’amour sous la plume de Jane Austen.

Lady Susan

Le roman est centré sur le personnage de Lady Susan Vernon, veuve de Sir Vernon. Lady Susan est une femme égoïste, qui entretient plusieurs flirts appuyés, et cherche à trouver un riche époux pour sa fille de seize ans, Frederica, avec qui elle a de mauvais rapports ; elle envisage également un mari pour elle-même, mais vit très bien en attendant sa vie de séductrice libre de tout engagement.
Le roman est basé surtout sur la correspondance de Lady Susan avec son amie Mrs Alicia Johnson, et celle de Mrs Vernon (la femme de son beau-frère, née Catherine de Courcy) et sa mère Lady de Courcy qui déteste profondément Lady Susan. À ces lettres viennent s’ajouter celles d’autres personnages…

Mon avis: 

Le dernier titre composant le roman 1 est Lady Susan, seul récit ayant gardé sa forme épistolaire, ne m’a vraiment pas plu. Sa forme m’a bloquée tout comme son contenu tournant essentiellement sur des ragots/critiques pour ce que j’en ai lu. J’ai trouvé ces histoires totalement dénuées d’intérêt à mon goût et je l’ai vite abandonné pour cette raison. Dans les Jane Austen, j’ai toujours apprécié de rester en compagnie d’un ou plusieurs personnages plaisants à découvrir, ici je n’ai juste rencontré que le type de société que j’exècre. L’ensemble des personnages m’a en effet parue antipathique, tous disposaient des travers de la société de l’époque, ils étaient tous d’un ennui total s’attachant à des considérations totalement pathétiques. Encore une fois, j’ai trouvé des lignes, des réflexions mis en avant par les propos des personnages totalement réfléchis et pertinents de ce qui devait être dénoncé mais après plusieurs lectures dénonçant les mêmes faits, j’avoue que c’était suffisant. Je tenterais peut être de reprendre Lady Susan plus tard pour voir mon sentiment reste à l’identique.

 

Publicités

14 réflexions sur “Romans 1: Raison et Sentiments, Orgueil et Préjugés, Emma et Lady Susan de Jane Austen

  1. Tu n’es pas la première qui n’apprécie pas trop Lady Susan. Je l’ai dans ma PAL donc… Gloups !
    Rah après tout ce que tu as dis que Raison et sentiments, j’ai encore plus de le lire ! J’aime tellement toutes les adaptations de cette fabuleuse histoire ! je suis toujours en pleurs LOL
    Bisouuuuuus 🙂

    J'aime

    • Et dire que je pensais faire partie des exceptions lol. Je crois que la forme gâche vraiment, Jane Austen aurait du modifier ce récit aussi, je pense que ça aurait été un peu plus agréable à lire. Il faut que je regarde les adaptations, j’ai hâte. N’hésite pas à te lancer dans cette lecture et sors les mouchoirs avant alors si les films te font pleurer xD.

      J'aime

    • Aucune hésitation à avoir pour Raison et Sentiments, j’ai l’impression que les gens en général préfèrent l’un ou l’autre en plus ^^. Merci pour ton passage sur mon blog, je vais aller voir le tien!!!

      J'aime

  2. Je suis toujours ravie de voir une nouvelle adepte de Jane Austen!! J’espère que la suite et les adaptations vous plairont autant que Raison et Sentiments (la dernière adaptation en date avec Hattie Morahan est vraiment magnifique!)

    J'aime

  3. Tout comme Feflie, j’ai adoré Orgueil et Préjugés et je suis contente que tu ai apprécié malgré certains défauts. J’ai hâte de lire Raison et sentiments s’il est encore meilleur 🙂

    J'aime

  4. J’adore ton édition, elle est sublime !!
    Il va falloir que je me mette à lire ses livres, ce qu’elle y dépeinds m’attire.
    On dit tellement de bien des adaptations que j’espère qu’elles te plairont =)

    J'aime

    • C’est clair que l’illustration est très jolie <3.Je ne ferais que te conseiller de lire ses livres oui. J'espère qu'elles me plairont aussi, je vais finir par m'y mettre vu le temps pour occuper mes soirées tranquilles ça sera parfait :D. Merci pour ton passage.

      J'aime

  5. Pour ma part mon préféré dans ces quelques titres est Orgueil et préjugés, j’ai moins aimés Raison et Sentiments, j’ai beaucoup apprécié Emma et puis Lady Susan tout comme toi, je trouve que les personnages sont antipathiques 😉 Sinon j’ai adoré Sanditon, Persuasion et Northanger Abbey ^^

    J'aime

    • J’ai tendance à être habituée à ce que beaucoup préfère Orgueil et Préjugés. Il y a des personnages antipathiques dans chaque roman mais c’est vrai que dans Lady Susan, il n’y a que ça. Tu me conseilles lequel entre les 3 derniers comme lecture suivante austenienne?

      J'aime

    • C’est l’auteur ou le genre qui ne t’attire pas? A l’origine, j’appréhendais un peu, j’avais peur de ne pas aimer une écrivain que beaucoup adore surtout ^^.

      J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s