Ce que cachent les Murs de Lisa Jackson


  • Titre VO: Without Mercy
  • Edition: Editions Harlequin
  • Nombre de pages: 576 pages
  • 4ème de couverture: Depuis le meurtre tragique de son père, Julia Farentino s’est juré de veiller sur sa demi-sœur, Shaylee, qui après ce drame a plongé dans une spirale de violence. Et même l’admission de Shaylee à Blue Rock Academy, un pensionnat pour adolescentes difficiles dans l’Oregon, est loin de la rassurer. Car les méthodes d’éducation de Blue Rock sont controversées et des bruits alarmants courent sur la disparition mystérieuse d’une des internes. Une rumeur d’autant plus inquiétante que, très vite, Julia reçoit un appel à l’aide de Shaylee, paniquée et convaincue d’être en danger. Pour en avoir le cœur net, Julia se fait engager comme enseignante dans l’établissement. Or à peine est-elle arrivée qu’elle apprend qu’une élève a été retrouvée morte. Désormais, il n’y a plus de doute : une menace plane sur Blue Rock et personne, derrière les hauts murs de la vénérable institution, ne semble vouloir l’affronter. Personne, excepté Cooper Trent, un professeur en qui Julia trouve un allié précieux et inattendu-tandis que l’enquête de police piétine. Avec lui, elle espère faire la lumière sur les sinistres évènements qui bouleversent le pensionnat. C’est alors qu’une violente tempête de neige se lève, les isolant totalement du reste du monde…

 

Mon avis:

Quand j’ai choisi les livres que je souhaiterais recevoir dans le cadre de l’Opération Masse Critique organisée par BabelioCe que cachent les murs m’a attirée par sa 4ème de couverture laissant présager une histoire attrayante pleine de suspens. Et c’est sans surprise que sa lecture me l’a confirmée. Lisa Jackson fait entrer le lecteur dans l’action dès les premières pages. On fait la rencontre de Julia, une jeune femme qui n’est pas au mieux de sa forme après plusieurs épreuves. Elle survit difficilement avec un petit boulot de serveuse et aimerait s’en sortir plus convenablement. Côté famille, rien ne va non plus, sa demi-sœur, Shay tourne mal et sa mère, Edi a décidé que Blue Rock Academy, pensionnat pour adolescents difficiles serait la solution pour régler le problème. Julia reste perplexe sur ce choix et fait son possible pour empêcher le transfert de sa sœur dans cette école. Etablissement qui plus est, victime d’un fait divers récent avec la disparition d’une des internes. Sauf que la tentative de Julia est un échec, à l’image de c’est qu’ait sa vie actuelle. Pourtant, le vent n’aurait-il pas décidé de tourner pour la jeune femme avec ce poste d’enseignante disponible à Blue Rock Academy?
Avec ce livre, on entre vite dans le vif du sujet. L’auteur a une écriture fluide qui sait aller à l’essentiel tout en ménageant le suspens, tout en brouillant les pistes pour s’amuser avec le lecteur. le cadre choisi pour le déroulement des faits est juste sublime. Les montagnes, la neige, le froid, l’isolation, des paysages inspirant à la réflexion, à la beauté mais s’alliant aussi parfaitement à des scènes angoissantes, intenses, complexifiant la résolution des ennuis que connaissent notre petit monde. Quand aux thèmes développés, ils sont divers, les problèmes familiaux, l’amour, la religion ; il y a de la matière et c’est agréable de trouver autre chose que ce qui tourne autour d’une enquête. J’ai aussi beaucoup apprécié l’histoire de famille des deux sœurs enchâssée dans l’intrigue, elle donne du piquant, du mystère au livre.
Concernant les personnages, ils sont divers, tous peut être pas suffisamment exploités pour que le lecteur se souvienne qu’on a déjà croisé un tel mais qui vu l’importance des effectifs n’y prête pas forcément plus attention que ça. Heureusement, l’auteur a trouvé un processus très original dans la 2ème moitié du livre nous permettant de découvrir en détail, les vies personnelles de certains. Une véritable idée de génie qui nous aide de plus à nous y retrouver au stade de cette étape du récit devenue très flippante. Je suis cependant un peu plus mitigée à l’égard de l’évolution de Julia. Elle a été trop rapide, trop importante en si peu de temps, elle était décrite comme une femme qui ratait sa vie au début du récit et dès qu’elle est à Blue Rock, elle gère tout haut la main. Malgré qu’elle doive sauver les apparences, j’ai trouvé cela un peu fort. Outre ce point j’ai trouvé la traduction un peu houleuse pour certains passages et quelques coquilles m’ont un peu fait perdre le fil. Ayant eu le livre avant sa sortie, je pense que cela ne devrait pas poser de problème pour les lecteurs qui désireront le lire quand il sera paru, cela devrait être corrigé.
En conclusion, je me suis laissée surprendre par Lisa Jackson, c’est ce que je désire principalement dans un thriller et le pari est donc réussi. Je remercie les Editions Harlequin ainsi que le site Babelio pour m’avoir permis de faire cette lecture.

Publicités

5 réflexions sur “Ce que cachent les Murs de Lisa Jackson

  1. Pingback: « C’est Jeudi que lisez-vous?  # 1 « inspireretpartager

  2. Cela fait plusieurs livres de la collection Mosaïc que je vois passer, sans pour autant réellement m’y intéresser. Par contre ton avis me laisse penser que finalement, les thriller chez Harlequin méritent peut être le coup d’œil. Celui-ci me tenterai, de part l’ambiance glauque, des paysages froids et des événements survenant. Je note =)

    J'aime

    • On a tendance à en rester aux romans d’amour c’est vrai mais ils ont bien évolué ces dernières années, la preuve avec leur nouvelle collection qui promet si tous les livres sont de cette qualité au niveau de l’intrigue :).

      J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s