The Walking Dead, tome 1: L’ascension du Gouverneur de Robert Kirkman & Jay Bonansinga


  • Edition: Editions Le Livre de Poche
  • Nombre de pages: 352 pages
  • 4ème de couverture: Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur.
    Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir…
  • Y-a-t-il une suite? Oui, le tome 2 est paru, le tome 3 sort en Janvier 2014 (parution prévue en Octobre 2013 mais repoussée pour cause de problème de traduction)

Mon avis:

J’avais envie de lire ce livre depuis un moment déjà, Yuya me l’a proposée dans la sélection qu’elle m’a faite pour le challenge PAL pour Livra’deux. Je n’ai pas su résister et je me suis lancée. Grand bien m’en a fait, j’ai adoré.

Tout d’abord, je dois préciser que je regarde la série, j’ai donc été un peu surprise par le livre puisqu’elle ne correspond pas du tout aux deux premières saisons. Finalement, cela m’a arrangé, j’ai pu découvrir de nombreuses choses sans m’être fait spolier.

Quand je l’ai débuté, je m’attendais à beaucoup d’horreur, j’appréhendais un peu les passages les plus violents, les plus gores. Et surtout, j’avais peur qu’on s’en tienne à des descriptions de plus en plus tragiques, de plus en plus glauques sans rien de plus derrière. Et je dois dire que j’ai été une nouvelle fois surprise car ce livre est vraiment plus profond. L’ambiance est oppressante, les événements sont en général tragiques avec des illustrations qui sont loin de nous faire rêver (plutôt cauchemarder). Et heureusement, ce n’est pas seulement un enchaînement de ces ingrédients. En effet, l’histoire est beaucoup plus recherchée, plus complexe que ça.

Les personnages encore humains sont déjà très facilement attachants. Par rapport aux menaces présentes, cela était aisé à faire. De plus, l’histoire de ses derniers est bien développée. On entre dans leur peur, on est avec eux pour chaque étape : s’organiser, s’adapter, découvrir de nouveaux lieux… En tant que lecteur, on se sent dans l’histoire. En parallèle, on découvre des parcelles de leur vie précédente ce qui rend l’intrigue encore plus intéressante. Cela permet de mieux les cerner, d’anticiper leurs réactions…

De plus, ce groupe se compose de personnes bien différentes, d’une petite fille, la fille du leader. Cela permet de voir comment un tel chaos se vit dans la peau d’un enfant. Il y a aussi l’adulte faible, malade de la bande, qui est considéré comme un boulet par ses frères et ses amis. Il est mal dans sa peau, l’apparition des zombies ne l’aide pas du tout, ses défauts sont décuplés. Il tente de gérer, son entourage l’aide comme ils le peuvent. Ce personnage a du potentiel même si personnellement il m’a tapé sur les nerfs heureusement il a eu des sursauts qui l’ont aidé à aller de l’avant… Il y a le leader du groupe aussi, un homme mal dans sa peau, courageux, un peu brute mais aussi papa. C’est un homme très contradictoire, au caractère désagréable qui m’a aussi énervé avec l’impression de profiter du fait qu’il est indispensable. Il y a aussi ses amis qui à mon goût n’ont pas eu assez de personnalités mais c’est un autre sujet. Ils sont utiles dans le sens où ils permettent d’être plusieurs à se défendre en cas de problème.

Ce groupe sera amené à côtoyer d’autres survivants ce qui nous permettra d’observer les relations humaines dans ce climat. Pour ce point, ce n’est pas sans rappeler ce qui se passe dans les deux premières saisons avec le groupe de Rick. J’ai eu une impression de déjà-vu mais cela permet de souffler, de découvrir de nouvelles têtes, de donner un peu de mouvement.

Ce premier tome, mêlant horreur, suspense… est une très bonne entrée en matière. On part des prémices de cette apocalypse avec la naissance d’un personnage : le gouverneur Philip Blake. La fin surtout montre le potentiel énorme qu’a cette histoire. Le scénario regorge d’idées qui bouleversent parfois très vite les choses, on ne s’ennuie vraiment pas. Vivement la lecture de la suite et la découverte plus approfondie de ce gouverneur qui vient de naître.

L’avis de Yuya c’est par ici pour WD et l’avis pour Battle Royale qu’elle devait lire pour le challenge c’est ici.

Lu dans le cadre du Challenge A&M Sagas

Publicités

12 réflexions sur “The Walking Dead, tome 1: L’ascension du Gouverneur de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

  1. Coucou =) Ah ton avis m’intéresse beaucoup ! Je veux lire ce premier tome depuis longtemps et je suis contente que finalement ça ne reprennes pas la série ( même si je n’ai toujours pas commencée à la regarder), car quand on allie les deux sa pourrait être redondant. J’aime bien ce que tu dis sur le fait que le groupe est composé de pleins de personnages différents, comme tu dis ça permet de bien voir que tout le monde ne réagit pas pareil, suivant son âge. A voir donc… =)

    J'aime

    • Tu n’as pas regardé la série? C’est sûr que j’étais grandement aidée pour ça. Et pour ma part, ce roman a tellement répondu à un mystère qui me titille encore un peu que j’étais super satisfaite sur ce plan.

      J'aime

      • Je comprends alors ton avis. J’avais regardé les 3 premières saisons de WD au moment de la lecture du livre, ça m’a beaucoup aidé à apprécier l’histoire avec les informations que j’avais déjà en ma possession. Sans, je pense que j’aurais été aussi perplexe.

        J'aime

  2. Pingback: The Walking Dead – L’Ascension du Gouverneur « La Croisée des Chemins

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s