La Symphonie des Siècles, tome 1: Rhapsody, 1ère partie d’Elizabeth Haydon


  • Edition: Editions J’ai Lu
  • Nombre de pages: 475 pages
  • 4ème de couverture: Tandis qu’elle enfile les rues d’Easton à toute allure pour fuir les hommes de Michael, un ancien amant devenu baron de la pègre locale, Rhapsody butte sur deux étranges personnages, qui l’aideront à régler son problème de façon… définitive. Ce qu’elle ignore, c’est qu’Achmed le Serpent et Grunthor, le géant Firbolg, sont eux-mêmes confrontés à une situation autrement périlleuse. Aussi, lorsqu’ils l’entraînent dans un voyage au coeur de la Terre le long des racines de Sagia, l’Arbre-Monde, Rhapsody se demande si elle n’a pas fait preuve d’un excès de confiance…
  • Y-a-t-il une suite? : oui cette série comporte 6 tomes dans la version française ou seulement 3 en VO

Mon avis:

J’ai commencé cette nouvelle série aux environs de cet été.  Je ne présente ma chronique que maintenant car j’ai toujours repoussé à plus tard la rédaction de mon avis final qui dormait au brouillon dans sa version antérieure.

Tout d’abord, il convient de dire que cette saga fantasy est critiquable sur la forme du moins concernant l’édition française. D’une part, la 4ème de couverture en dit déjà un peu trop pour ce premier livre. En tant que lectrice, je sais que c’est rageant pour beaucoup de lecteurs et je ne comprends définitivement pas l’intérêt de l’éditeur dans tout ça. Surtout quand la série a du potentiel, c’est gâcher au lecteur le plaisir de découvrir l’intrigue par lui-même et d’en profiter à fond. Et d’autre part, le découpage de cette saga en plusieurs titres puis en sous-parties restent perturbant et ne suit pas la VO.  Rhapsody n’est donc pas découpé en première puis 2ème partie dans les livres anglais. Heureusement, ici, ce n’est pas véritablement gênant, cela ne nuit pas non plus au rythme de l’intrigue.

Concernant le contenu, ce premier tome, il faut le dire m’a beaucoup plu et m’a vite convaincue de poursuivre la série. Les premières pages m’ont ensorcelée, je suis tombée dans un livre spécial, en deux trois mouvements, l’auteur m’a convaincue qu’elle savait écrire avec la description d’une histoire d’amour à faire rêver. Évidemment, ce n’est pas que le sujet voire c’est loin d’être l’essentiel. C’est une intrigue complexe qui se cache après ces premières scènes. Le fait de savoir décrire les sentiments d’une façon presque parfaite a aidé à me charmer mais pas seulement.

Étrangement, l’histoire se base sur le Temps, oui le Temps, pas seulement l’instant présent mais l’Avant, le Futur aussi. On se fait un peu retourner le cerveau mais quel plaisir de déguster une histoire qui prend le temps à contrepied, le malaxe et en fait quelque chose d’unique. Le récit se passe dans un monde particulier inventé de toutes pièces. Y vivent nos 3 héros mais pour un certain temps car des forces néfastes les menacent et ils doivent fuir et vite. Le prélude et d’autres passages de ce premier tome se passent ailleurs et à une autre époque. Il faut s’y retrouver, sur l’instant tout n’est pas clair c’est même très perturbant mais au moins on est prévenu, la suite n’est pas imaginable. On le sait et c’est là tout le plaisir, de lire encore et encore pour savoir où l’auteur veut emmener son lecteur et lui faire comprendre certains passages encore incompréhensibles.

Le point fort de cette série repose sur la civilisation décrite avec ses codes, ses légendes, sa culture. Il faut suivre cependant car le lecteur doit mémoriser de nombreuses choses mais l’auteur maîtrise et reste convaincante. A mon goût c’est un point essentiel pour faire de la bonne fantasy du moins quand c’est exploité et enrichi sur du plus long terme. A voir ce que cela promet.

De plus,  La Symphonie des Siècles  dispose de petits plus qui l’enrichissent comme la manière dont la musique est intégrée à l’histoire par exemple (l’auteure est elle-même musicienne) ou encore des lieux inédits comme l’Arbre-Monde.

Ce tome 1 m’a cependant fait peur l’espace d’un instant en contant le passage au centre de la Terre. Ce moment dans l’intrigue laissait peu de place à des rebondissements, de l’action. J’ai craint les redondances mais non l’auteure utilise encore une fois son art avec élégance et ne s’engage pas dans ces écueils. Le passage ne dure pas de plus et laissera place à la découverte de nouvelles têtes. C’est une preuve de plus que l’auteure maîtrise son texte et fait attention à son public.

Concernant les personnages, on trouve Rhapsody, l’héroïne. Elle sera accompagnée de deux autres compères Grunther et Achmed. C’est une des rares femmes de ce tome et en plus de ça, elle intrigue. Déjà grâce à son statut, elle est Barde, mais aussi de l’importance qu’elle donne à la musique, son physique aussi, ses origines, sa passion, ses instruments. Ses nouveaux amis sont aussi étranges, déjà à cause de leur physique aussi mais de leur Talent. Ces deux-là se connaissent de longue date, ils vont apprendre à découvrir Rhapsody et inversement. On découvrira chacun pour le peu qu’ils vont confier durant leurs aventures. On a aussi la chance de lire dans les pensées de la jeune musicienne et parfois de surprendre des conversations entre les deux hommes. Deux méthodes parfaites pour intéresser le lecteur mais qui ne répondent pas à toutes les interrogations notamment pourquoi ils ont aidé Rhapsody ?

Concernant les thèmes, ils sont divers. On parle des origines des civilisations mais aussi familiales, de la place des femmes, de la prostitution, de la violence, de la magie…

En conclusion, j’ai trouvé une lecture addictive. J’ai aimé la plume de l’auteure, elle maîtrise son sujet et c’est appréciable car l’intrigue et l’univers sont complexes. De plus, cette lecture laisse peu de place à l’ennui et changera les idées du lecteur qui passe par là. On oublie vite les défauts quant à la forme. Je conseille vivement.

Lu dans le cadre du challenge A&M Sagas

≡  Tome 2

≡  Tome 3

Publicités

4 réflexions sur “La Symphonie des Siècles, tome 1: Rhapsody, 1ère partie d’Elizabeth Haydon

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s