Kitty Norville, tome 2: Kitty au Capitole de Carrie Vaughn


 

 

  • Edition: Editions Pygmalion
  • Nombre de pages: 378 pages
  • 4ème de couverture: Lorsqu’on est devenue célèbre grâce à une émission de radio – et loup-garou, accessoirement -, on préfère être entendue plutôt que vue, vous me comprenez certainement. Mais voilà, maintenant que j’ai été invitée à témoigner devant le Sénat sans aucun moyen d’y échapper, mon visage a été retransmis sur tous les écrans de télévisions du pays. Comme si je n’avais pas suffisamment d’ennemis! Parmi les nouveaux venus, la reine vampire de la ville et un député plus que religieux… Mes ennuis ne font que commencer…
  • Y-a-t-il une suite? Oui 9 tomes sont parus à l’heure actuelle mais seulement les 3 premiers en VF.

Mon avis:

Le premier tome de Kitty Norville avait été un coup de coeur. J’avais trouvé dans ce tome-là aucun des défauts que je reproche à la bit-lit en général: trop de légèretés, de scènes de sexe qui prennent le dessus sur l’intrigue, un manque de profondeurs de l’histoire ou des personnages, des facilités dans le dénouement et j’en passe.
Eh oui, il faut l’avouer, c’est un genre léger, fait pour se détendre. Mais ce n’est pas pour autant qu’on doit en bâcler certaines choses ou toujours taper dans les clichés qui marchent avec le plus grand nombre.

Ici, Kitty Norville est dans l’air du changement. Elle a perdu ses repères c’est à dire sa meute, son meilleur ami, son lieu de vie. Sa seule bouée pour ne pas toucher le fond est son émission de radio « Les Ondes de Minuit » qu’elle continue à animer au travers des occasions qui se présentent dans les villes des USA qu’elle traversent.
Ce train-train de nomade qu’elle mène depuis plusieurs mois va être chambouler par sa convocation auprès du Sénat pour une commission qui se charge d’étudier le lycanthropisme, le vampirisme. C’est un événement inattendu, aussi bien pour Kitty que pour la population. La jeune femme ne sait pas quel accueil va lui être réservé et encore moins les répercussions d’une telle affaire.

Ce tome impose de nouveaux défis à notre louve garou. Elle doit apprendre à vivre seule sans sa meute, sans l’autorité d’un alpha et surtout sans son meilleur ami T.J. C’est une Kitty perturbée et perdue que nous retrouvons. Elle n’est pas au mieux de sa forme et quand elle apprend sa convocation, elle tombe des nues, elle n’aurait jamais pensé qu’une telle chose arriverait, qui l’aurait prédit?
Curieuse, elle va y assister en attendant sa comparution devant le jury tout en menant son enquête sur les initiateurs et convoqués de cette commission comme le docteur Flemming ou encore une bien drôle de personne que nous avons déjà eu l’occasion d’entendre parler Elijah Smith.

Elle va trouver de nombreux alliés au cours de son arrivée à Washington (lieu où se déroule la commission) et de ses investigations. Je dirais même qu’elle s’entoure trop facilement de ses personnes notamment Cormac qui était beaucoup plus agressif à son égard dans le tome 1. Les premiers moments où ils se revoient sont tendus mais très vite les tensions disparaissent comme si de rien était. Elle dispose aussi de soutien inattendu qui laisse très perplexe, on ne sait pas pendant de nombreuses pages si on doit se méfier ou non.

Enfin Kitty, elle ne fait pas vraiment attention. Elle est bien trop contradictoire à mon goût. Pour une personne à côté de ses pompes au début du livre, elle retrouve vite ses moyens. Avec du recul, je trouve ça peu cohérent. Elle est aussi très naïve mais ce détail a ses explications car jusque là elle avait un cadre de vie sous une puissance autoritaire et disons qu’elle n’avait pas une aussi grande liberté. Elle fait en quelque sorte son entrée dans le monde des grands comme si elle venait de quitter le foyer familial.

Mais j’aime les descriptions, les ressentis que nous connaissons de la Louve et elle. C’est une femme fascinante et étonnante malgré ses défauts.
De plus, j’ai le regret de dire que quelques problèmes sont réglés bien trop facilement. Ou alors, Carrie Vaughn a voulu donner trop d’actions dans un seul tome,  tout en voulant une résolution dans ce livre-ci pour chaque souci qui surgissait et finalement tout se fait dans des temps records.

Cependant, mis à part ces défauts propre à ce tome, on ne peut pas reprocher les points forts de la série. Elle est très bien exploitée, tout est bien pensé, détaillé. De plus, la lycanthropie est revisitée un peu à l’image d’Instinct par certains côtés de Vincent Villeminot. Les développements qui en découlent sont intéressants, et cela laisse en plus de vastes possibilités pour la suite. En espérant que cela continue à être exploité à bon escient pour ne pas me décevoir.
Dans Kitty au Capitole, un second point prouve que Carrie Vaughn maîtrise son histoire afin de ne pas tomber dans certains pièges. Elle a su en effet créer une Kitty amoureuse mais les scènes de sexe n’apparaissent pas toutes les 10 pages, il n’y a pas de scènes dégoulinantes d’amour culcul à souhait où deux tourtereaux filent le parfait amour et surtout cela ne prend pas le dessus sur l’intrigue. C’est discret et c’est positif selon moi.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé ce nouvel épisode des aventures que vit Kitty Norville. On pourrait croire que les défauts que je relève sont des pures critiques d’un livre que je n’ai pas aimé et ce n’est pas le cas. Ces maladresses ne gâchent pas vraiment l’histoire et il faut à mon avis être vraiment être tatillonne comme moi pour en tenir rigueur.

Cependant, contrairement au premier tome, Kitty au Capitole joue parfois les cartes de la facilité et de l’incohérence. Même si pour de la bit-lit, je trouve une série prometteuse qui dispose de nombreux points forts. J’ai hâte de connaître la suite car la fin me permet d’espérer des aventures encore prometteuses.
Bon petit bémol, le 3ème tome est le dernier tome traduit en français. Si cela continue à me plaire, la VO m’attend…Et, là petite critique, sur les couvertures choisies par cette édition, l’héroïne est blonde alors ça fait un peu tâche avec la couleur indéfinissable que porte la fille sur la couverture.

 

Lu dans le cadre du Challenge A&M Le Tour du Monde des Livres

France>Canada>Italie>Jamaïque>Etats-Unis

Lu dans le cadre des Challenges Mort-Sûre

 

Publicités

5 réflexions sur “Kitty Norville, tome 2: Kitty au Capitole de Carrie Vaughn

  1. Pingback: Voeux et Résolutions 2016 | InspireretPartager

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s