Les Princes Charmants n’existent pas de Maïa Brami


  • Edition: Editions Nathan
  • Nombre de pages: 296 pages
  • 4ème de couverture: À quinze ans, Nora est une incorrigible rêveuse, qui préfère le glamour hollywoodien d’une Ava Gardner aux amours bien prosaïques de sa copine Julie avec le beau gosse du lycée. Lorsqu’un jour une lettre de rupture adressée à son voisin, un certain Rodrigue, tombe sur son balcon, elle renvoie la missive au bon destinataire. Il lui répond. De lettres en lettres, les deux jeunes gens deviennent intimes. Sans vraiment oser passer à l’action. Nora ne peut s’empêcher de rêver à une histoire d’amour avec Rodrigue. Mais la réalité peut-elle être aussi belle que le fruit de son imagination ?

Mon avis:

J’ai reçu ce livre grâce aux Editions Nathan. Parmi le lot de réceptions dont il faisait partie, cet ouvrage était celui qui m’attirait le moins. En effet, dès la lecture du titre, j’ai constaté que j’avais affaire à de la romance, genre qui m’attire vraiment très peu et cette histoire de prince charmant me donnait l’impression que ce roman serait le plus jeunesse de tous.

Je l’ai donc lu en dernier car je n’étais pas très enthousiaste pour m’y mettre. Mes impressions premières étaient plutôt justes même si je m’attendais à un livre connoté plus jeunesse encore. La chance à une grande maturité et des propos très recherchées de notre jeune héroïne Nora. C’est un point fort tout comme le nombre de pages peu important ainsi que la fluidité de l’écriture.

J’avais une autre crainte, celle de trouver une histoire d’amour banale. J’ai été plutôt étonnée sur ce plan aussi car la forme apporte quelque chose d’original. En effet, le récit entre Nora et son mystérieux voisin se présente sous forme épistolaire. C’est surprenant car de nos jours, on s’attendrait plutôt à lire un échange de mails ou carrément une première rencontre qui aboutirait à d’autres. Personnellement, j’ai aimé. J’ai trouvé ces échanges intéressants et enrichissants car le fait d’écrire quelques mots à un inconnu permet de se découvrir différemment. On fait moins attention au physique, on cherche à découvrir les goûts, le quotidien de l’autre. Et surtout, on attend avec impatience la réponse du prétendant ou de la prétendante.

Cependant, ce parti pris qui se veut original peut être une certaine limite pour nos ados d’aujourd’hui. J’ai 20 ans passés, je pense voir et apprécier les choses différemment.
Je ne sais pas si la magie peut opérer sur un public d’une quinzaine d’années même si la jolie plume acérée de Nora a de quoi charmer.
Je me questionne donc et reste indécise. Ce style ne serait-il par barbant ou encore peu adapté à leurs attentes même si tout est fait pour intégrer des sujets les concernant comme l’importance du physique dans les relations qu’elles soient amicales ou amoureuses, les difficultés familiales… ?
La question reste ouverte et j’attends les réponses si vous les avez.

De plus, j’ai quelques reproches à faire. Le début de l’histoire était intriguant avec ces échanges mais très vite on se détache de ces découvertes sur papier. L’action ainsi que la romance prend vraiment le dessus et cela trop rapidement à mon goût. J’ai eu un peu de mal avec la fin du livre en conséquence et ce point-ci mitige véritablement mon avis. Je m’attendais à un prolongement plus abouti des réflexions et des échanges entre Nora et Rodrigue. Cependant, je conçois très bien que cette évolution se destinait à un public jeunesse. L’intrigue sans cela aurait été très peu dynamique. Cela aurait pu être rébarbatif et lasser les lecteurs pour qui les longues discussions par lettres interposées passionnent sans plus.

Dans tous les cas, je conseille au moins aux jeunes adultes ce livre. Ils trouveront dans Les Princes Charmants n’existent pas une lecture étonnante et rafraichissante avec des sujets très intéressants. Nora écrit merveilleusement bien et a des réflexions très aboutis qui sont vraiment plaisantes. Par contre, je pense qu’il faut quand même apprécier la romance un minimum pour tomber sous le charme total de l’ouvrage.

Lu dans le cadre du challenge Mort-Sûre

Publicités

5 réflexions sur “Les Princes Charmants n’existent pas de Maïa Brami

  1. j’avais vu passé le livre mais je ne connaissais pas vraiment mais je suis désolée que ça ne t’ai pas plu tant que ça. Mais tu as raison, je peux comprendre pourquoi.

    J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s