Iris Chevalier et les Secrets du Jardin de Florence Cabre


  • Edition: Editions F. Breurec
  • Nombre de pages: 250 pages
  • 4ème de couverture: Iris Chevalier a douze ans et bien que ses parents l’appellent “Princesse”, elle ne se sent pas complètement intégrée dans sa famille. Rebelle, elle est toujours à part et aux prémices d’une crise d’adolescence survoltée. Un jour, lors d’un pique-nique familial au bord du canal de “Nantabrest”, prise de colère, elle jette le collier de sa mère dans l’eau. Peu de temps après, son père disparaît mystérieusement. Sa mère, abattue et n’en pouvant plus de l’impudence de sa fille, l’envoie vivre à Paris chez son oncle, Aton. Cet homme immense et énigmatique ne parle que par télépathie. Petit à petit, Iris va découvrir une autre façon de voir la vie. Au collège Léonard de Vinci, un établissement pour les “êtres précoces et particuliers”, elle apprendra ce qu’est l’amitié, le courage et l’espoir à coups de multiples secrets qu’elle devra percer à jour avec ses nouveaux amis, Lucas et Angèle. Mais, va-t-elle résoudre l’énigme qui l’obsède par-dessus tout : où se trouve son père ?
  • Y-a-t-il une suite?: Oui

Mon avis:

J’ai lu ce livre à la demande de son auteur qui en désirait mon avis. J’ai répondu par l’affirmative à Florence Cabre car j’aime aider les nouveaux auteurs à se faire connaître un tant soit peu. Et suite à ma lecture, j’espère vraiment qu’elle y arrivera car j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Iris Chevalier et les Secrets du Jardin, c’est avant tout, un livre jeunesse. Pas de doute dès les premières pages, nous nous trouvons en compagnie d’enfants au centre de l’histoire, de sujets qui intéressent les jeunes lecteurs, le contexte est fait pour aussi. Cependant, le début m’a paru un peu exagéré pour démontrer quel public il ciblait. Une jeune fille de 12 ans, à l’aube de sa pré-adolescence, qui a quelques difficultés avec certains mots ou expressions comme Nantabrest cité dans le synopsis m’est apparue mal adaptée. Je pense que c’est le seul point que je regrette car j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire l’espace de quelques instants car j’avais  l’impression de lire un roman qui ne ciblait pas le bon lectorat.

Cependant, c’est une histoire très émouvante, originale que j’ai tenue dans mes mains, qui a su me passionner pendant quelques heures. Iris Chevalier c’est une jeune fille de 12 ans, elle se situe entre la fin de l’enfance et le début de l’adolescence et cela se constate très bien par l’évolution des relations qu’elle a avec ces proches. Cette dynamique est très importante dans ce récit et donne un tempo bien marqué. Notre jeune héroïne a peu de chance car elle vient de vivre une épreuve très déstabilisante, la disparition de son papa. Cet évènement aura des conséquences terribles sur une période de sa vie qui n’est pas déjà très simple à gérer. Ainsi, elle devra grandir plus vite car elle est l’aînée, qu’elle a une sœur et un petit frère…

Ceci est raconté avec un grand réalisme qui parlera à des personnes qui ont vécu des faits similaires. J’ai beaucoup aimé la manière dont était amenée cette histoire de vie. Mais surtout, j’ai aimé la partie fantastique qui s’immisce en plein cœur de la vie d’Iris. Elle en fait une enfant spéciale, elle nous intrigue. Le mystère est très bien dosé, les faits imaginés par Florence Cabre sont originaux et réalistes. Je n’ai vu aucune fausse note et j’attends vraiment la suite. J’ai eu un gros coup de coeur pour sa nouvelle école de plus.

Personnellement, je conseille ce livre aux plus jeunes car il aborde très simplement des faits que tout enfant ou adolescent d’environ 12 ans va vivre comme son arrivée dans une nouvelle école, ses relations avec les adultes qui évoluent à l’arrivée de la puberté, la quête d’identité, l’envie de se connaitre voire des événements plus rares comme une disparition qui peuvent toucher certains. Ce genre de livre aide à faire grandir les plus jeunes et je sais que j’aurais aimé lire une telle histoire à cet âge. De mon point de vue d’adulte, j’ai aimé car cela n’a pas été sans me rappeler quelques souvenirs. Merci Florence Cabre de m’avoir rendue un peu nostalgique, de m’avoir fait entrer dans la vie d’Iris et j’espère très vite la retrouver pour lire la suite de ses aventures.

Pour découvrir le site de l’auteur et son actualité, il faut aller par ici.

 Lu dans le cadre du challenge Mort-Sûre

Lu dans le cadre du Challenge 4 saisons

Publicités

Une réflexion sur “Iris Chevalier et les Secrets du Jardin de Florence Cabre

  1. Pingback: Iris Chevalier et la pierre élémentaire de Florence Cabre | inspireretpartager

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s