Martyrs, Livre I d’Oliver Peru


  • Edition: Editions J’ai Lu
  • Nombre de pages: 694 pages
  • 4ème de couverture: Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…
  • Y-a-t-il une suite? Oui, suivant cet interview, Martyrs serait une trilogie. (http://www.elbakin.net/fantasy/news/Martyrs-un-entretien-avec-Oliver-Peru)

 

 

Mon avis:

J’étais très enthousiaste de lire Martyrs dès sa réception dans ma Boîte aux lettres. Je n’ai pas mis très longtemps avant d’en programmer la lecture quand j’ai constaté que DexLivres souhaitait le lire, elle aussi. Nous nous sommes mises d’accord pour faire une lecture commune et nous voilà lancer.

Je m’excuse auprès d’elle pour les contretemps de ces dernières semaines qui nous ont peu permis d’échanger sur cet ouvrage et surtout du retard pris dans l’écriture de ma chronique. Un mémoire et un stage en même temps ont eu raison de mon temps libre.

Dès le début de ma lecture, j’ai aimé retrouver la plume d’Oliver Peru, cela a été comme retrouver un vieil ami qui était en train de me raconter une nouvelle histoire. J’étais dans l’attente afin de savoir ce que son imagination avait pu créer. Aucune déception une fois de plus de ce côté-là, on reste dans l’originalité comme dans ses précédents livres concernant les personnages. Les héros sont en effet 2 frères assassins, des Arserkers. Des protagonistes, imaginés dans leur intégralité avec une véritable histoire enchâssée dans le récit sur leurs origines, une pure merveille.

De plus, j’ai trouvé l’idée ingénieuse de proposer 2 frères, cela permet forcément d’accrocher à au moins un des deux voire d’avoir un préféré à la longue ; pour l’anecdote, Dex avait eu une préférence pour Helbrand et pour ma part c’était du côté d’Irmine que mon cœur balançait ^^. Effectivement j’ai eu quelques difficultés à apprécier Helbrand qui cache sa personnalité derrière des traits d’humeur. J’ai aimé la personnalité plus franche, presque tranchante d’Irmine. Il est souvent impulsif, cela s’est révélé être un défaut par moment mais je préfère ce genre de personnage.

Le début est très bien maîtrisé, chaque entrée des personnages dans le récit est bien trouvé, nous apprenons les informations peu à peu et de manière synthétique. Cependant, j’ai eu quelques problèmes avec la géographie de ce monde crée de toute pièce. Une très jolie carte est présente en début de ce livre mais cela devient parfois agaçant d’y retourner toutes les 5 minutes. J’aurais aimé que le contexte soit restitué à chaque fois et un peu étayée pour présenter chaque nouvelle scène. Le temps d’adaptation malgré tout a été rapide et cet inconvénient a été passager.

Avec ma binomette de LC, nous avons trouvé de plus que Martyrs faisait énormément penser à Druide. Comme Dex l’a si bien dit lors de nos échanges « Je trouve aussi qu’il a toujours le même point de départ dans ses roman Peru, une entrée en scène vraiment énigmatique et qui fait flipper ». En, effet, je ne peux pas vous le cacher mais la violence est encore présente, avec des assassins dans le coin difficile d’imaginer le contraire. Les personnages cruels sont nombreux et vous réservent bien des frissons.

Concernant le récit en lui-même, les rebondissements sont impressionnants. J’ai été bluffée car malgré tous les scénarios que j’imaginais, je suis tombée à côté. Dans la continuité de ce point, j’ai apprécié le parallélisme entre les évènements que vivaient les deux frères. L’action en était renforcée et il est devenu très vite impossible de lâcher ce livre.

Cependant, Oliver Peru en dit parfois un peu trop et certaines découvertes sont un peu loupées quand le lecteur est mis sur la piste depuis trop longtemps. La fin est décevante sur ce plan car trop de choses sont expliquées. J’aurais vu toutes ses informations données lors d’un prologue ou dès les débuts du livre II. Peut-être que comme me l’a suggérée Dex, l’auteur en garde encore sous le coude pour le tome suivant.

En conclusion, un autre roman d’Oliver Peru m’a convaincue. Je le remercie pour avoir réussi à me faire apprécier 2 assassins. C’est bien simple on finit toujours surpris avec ces livres. Et, je le remercie deuxièmement pour avoir crée quelques pages de dessins et une couverture toujours aussi magnifiques.

Pour découvrir l’avis de ma compagne de lecture, cela se passe par ici.

J’ai aussi lu ce livre dans le cadre du Baby Challenge  Fantasy et du Big Challenge 2014.

Lu dans le cadre du Challenge Mort-Sûre

Publicités

15 réflexions sur “Martyrs, Livre I d’Oliver Peru

  1. Comme si je n’avais pas encore suffisamment envie de le lire hihi :ppp
    Ta chronique met vraiment l’eau à la bouche ! De manière générale, de ce que j’ai lu de Olivier Péru, j’ai été assez critique, n’hésitant pas à grogner sur ce qui me semblait être des défauts. Et pourtant, on y revient toujours, il y a un charme dans ses lectures que l’on ne retrouve pas forcément dans d’autres livres de fantasy et c’est vraiment agréable 🙂
    La French Touch peut-être ^^ ?

    J'aime

    • Lance toi alors :). Je suis contente de l’effet produit par ma chronique. J’avais un peu peur que la fin mitige trop mon avis pour donner envie. Tu ne t’es pas encore laissé(e) tenter encore par aucun de ses titres?
      ça doit être la French Touch hihi. Franchement, en France, on a de la chance d’avoir quelques perles d’auteurs en fantasy, faut qu’on se les garde au chaud :D. Surtout Peru car lui il dessine en plus.

      J'aime

      • Si seulement je n’avais pas assez de livres dans ma PAL, j’aurais bondi dessus depuis bien longtemps ^^.
        Pour ton avis, non j’aime beaucoup. J’apprécie quand c’est nuancé, ça permet de faire le parrallèle avec ce qui se dit ailleurs et j’ai toujours beaucoup d’appréhension envers les lectures décrites comme le truc le plus intersidéral qui soit ^^
        Sinon, j’ai Druides dans ma PAL depuis un moment et j’ai déjà lu les deux premiers tomes des Hauts Conteurs et une de ses BD !
        Et je suis d’accord, on a tous en tête les grands noms de la Fantasy américaine (et Dieu sait que certains sont vraiment bons) mais il faut aussi savoir chérir nos petits auteurs français ^^

        J'aime

      • J’ai mis du temps aussi avant de me lancer enfin surtout pour l’acheter car je me doutais que je ne laisserais pas traîner des années dans ma PAL. J’apprécie les personnes comme toi qui préfère les avis mitigés sans pour autant se dire que ce livre a l’air d’avoir trop de mauvais côtés pour être essayer.
        Pour Druide, ne tarde plus :).
        Et tu vois en fantasy, je dois lire plus fréquemment de la fantasy française qu’américaine :D. Et c’est même pas fait exprès. Merci pour ton passage sur le blog, c’est toujours un plaisir quand tu laisses un commentaire.

        J'aime

  2. Pingback: Pluie de Livres | Martyrs Livre 1 Oliver Peru

  3. Enfin je peux lire ton avis !! Et ne t’excuse pas, j’ai eu aussi des contre-temps ces temps-ci, vu que j’ai mis du temps à écrire mon avis… Pour Helbrand tu as su me convaincre, il est vrai qu’Irmine m’a semblé après quelques jours de « cogitation » un plus intéressant, de par le changement qui s’opère chez lui quand il est avec la Dame des Ronces. On passe d’un assassin super froid à un jeune adolescent plus attentionné. Peut-être que dans le second tome, je reviendrai vers Helbrand ^^. Il faut absolument que je reprenne la lecture de Druide, pour pouvoir vraiment le comparer à Martyrs. J’ai vraiment été très contente de faire cette LC avec toi, je crois que la prochaine fois on évitera de choisir une période d’examens/stages/mémoire ;-). En tout cas, c’était un réel plaisir qu’il me tarde de réitérer !

    J'aime

    • On est toutes les deux excusées dans tous les cas. Il a fallu que Kassis te convainc elle aussi alors. Ce beau garçon ténébreux fait craquer les dames hihi.
      Je pense aussi qu’à l’avenir il faudra éviter ces périodes surchargées. On remet ça quand tu veux, j’ai adoré nos échanges.

      J'aime

    • Mais non il ne faut pas avoir peur. Bon si tu as le droit de te poser des questions sur d’où lui vient toutes ses idées ^^. Ses livres se lisent très bien et si tu appréhendes tu peux commencer par les jeunesses :).

      J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s