Trois (ou quatre) amies de Laurence Schaack & Françoise de Guibert


  • Edition: Editions Nathan
  • Nombre de pages: 295 pages
  • 4ème de couverture: « Sol, Mar et Sand, bien que très différentes, sont amies depuis toujours. Elles vivent à des kilomètres les unes des autres et ne se voient que l’été à Cherbourg. Toute l’année, elles restent  »connectées » grâce à une page privée qu’elles se sont créé sur un réseau social, où elle partagent leurs coups de cœurs, déboires, rêves et tranches d’ennui quotidien. Mais cette année, avec l’arrivée d’une nouvelle venue, la timide Ange, quelque chose a changé… Les amies ne se comprennent plus et leur tendre complicité fait place à des tensions. Il se pourrait que les retrouvailles de l’été suivant soient compromises… »

Mon avis:

Ce livre paru récemment chez les Editions Nathan reprend une fois de plus le thème de l’amitié. La thématique est bien exploitée, elle diffère des romans parus sur la même période. Elle concerne 3 jeunes filles puis 4. Cette amitié est ancienne, leur relation fusionnelle est bien décrite et totalement cohérente. En tant que lectrice qui m’immisce dans leur vie privée, je me suis même sentie de trop. Cependant, la forme est véritablement complexe et cela n’arrange pas une histoire qui se veut surtout démonstratrice de cette relation d’amitié entre plusieurs adolescentes. L’histoire se présente au travers d’échanges de mail, de conversations instantanées sur un réseau social ou encore de passages tirés du journal intime d’une des filles.

Le langage typique des ados entre SMS, vocabulaire type et abréviations m’a énervée car je ne l’utilise pas au quotidien et je m’attendais encore moins à le trouver dans un livre. Selon moi, c’est une limite car il réduit le panel de lecteurs à qui pourrait plaire le livre. De plus, on se rend vite compte que ça complexifie la compréhension de l’histoire.

L’utilisation des surnoms, des personnalités qui se différencient assez peu pendant quelques vingtaines de pages n’aident pas non plus à s’immerger dans le récit. Cependant, ce ne sont encore que des détails car il y a eu pire avec le choix de la narratrice. En effet, elle a un vocabulaire très particulier qui tape déjà sur les nerfs de ses amies, des expressions très personnelles aussi, et ça n’a pas été le bon calcul pour donner du peps à ce livre. Ça a été un moyen parfait pour me faire décrocher, pour m’énerver encore plus. Ne pas comprendre le sens des phrases du premier coup ou alors chercher toutes les 5 secondes quelle était l’expression d’origine devient très vite lassant.

Concernant l’histoire en elle-même, elle aborde les bons sujets pour attirer les ados. Cependant, l’ensemble est très personnel aux jeunes protagonistes du roman et ne permet pas véritablement de réflexions. La fin de l’histoire reste aussi imprévisible et peu cohérente. C’est bien dommage car adaptée d’une autre manière, je suis presque certaine qu’elle aurait fait sensation.

En conclusion, je m’attendais à une lecture légère, sans surprise cela a été le cas mais le nombre de maladresses quant à la forme et une histoire sans intérêt m’a véritablement poussée à me forcer pour le lire en entier.

Lu dans le cadre du challenge Mort Sûre

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Trois (ou quatre) amies de Laurence Schaack & Françoise de Guibert

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s