La Maison de Soie d’Anthony Horowitz


 

  • Edition: Editions Calmann-Lévy
  • Nombre de pages: 359 pages
  • 4ème de couverture: Un an après la mort de Sherlock Holmes, Watson entreprend de consigner l’une des enquêtes les plus noires qu’il a menées avec le célèbre détective… Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Et qu’avec ce meurtre horrible, c’était ce que Londres a de plus sordide qui se révélait aux deux enquêteurs… « La partie reprend. » Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes.

Mon avis:

Anthony Horowitz est un auteur que je connais depuis mon enfance avec les livres des Editions Hachette (L’ïle du Crâne, Le Faucon Malté…) et la série Alex Rider. Dernièrement, j’avais lu un recueil de nouvelles Nouvelles Histoires Sanglantes qui avait été une belle déception. Aujourd’hui, j’ai décidé de retenter avec La Maison de Soie.

Dans cet ouvrage, l’auteur nous raconte une énième aventure du célèbre Sherlock Holmes. Ce récit est présenté comme issu des chroniques de Watson. Ces dernières ne narrent pas la dernière aventure du célèbre héros mais c’est la dernière pour laquelle Watson prend la plume (il l’aurait fait 1 an avant la mort de Sherlock). De plus, sa parution n’est pas immédiate car le sujet sensible abordé dans cette enquête impose un délai de 100 ans avant toute présentation au public.

Le cadre est vite posé par Watson et ses interventions seront fréquentes pour préciser le contexte, son vécu ou encore ses relations avec certains personnages. J’ai beaucoup aimé Watson en tant que narrateur. Il est présent dans le récit et ça a été un plaisir de pouvoir s’immiscer dans ses pensées notamment quand il s’auto-fustige car il n’a pas l’intelligence de son acolyte.

Concernant l’enquête, elle est étrange car elle se base sur deux intrigues. Il est impossible de savoir pendant un moment si elles sont liées ou non. Watson et Sherlock n’en font pas de cas et tentent tant bien que mal de résoudre les deux problèmes pour lesquels ils ont été appelés. Je pense pouvoir dire que je n’ai jamais vu une enquête aussi longue à apporter des preuves tangibles. La raison provient peut être de l’absence de Sherlock durant une partie de l’enquête. Cependant, le tout est décrit avec clarté dans un Londres de l’époque très réaliste.

Concernant le sujet qui est le cœur de l’histoire mais aussi sa résolution car on ne sait rien tant que Sherlock n’a pas dévoilé toutes ses cartes, il est grave comme je l’ai dit quelques paragraphes au-dessus. Je l’ai trouvé surprenant mais très intéressant surtout pour l’époque. L’annonce du sujet permet de comprendre pourquoi Watson a pris toutes ses précautions pour faire paraître ses chroniques.

En conclusion, je dis bravo à Anthony Horowitz, j’ai adoré, je n’ai pas vu les pages défiler. Tout est savamment dosé, les chapitres ne sont ni trop long ni trop court. L’enquête est claire, pourtant elle est loin d’être simple mais les rebondissements sont là. Il a de plus repris sans fausse note les caractéristiques propres à chaque enquête de Sherlock.

Lu dans le cadre du Challenge organisé par le forum Les Félés des LC

Publicités

6 réflexions sur “La Maison de Soie d’Anthony Horowitz

  1. Pingback: The House of Silk « La Croisée des Chemins

  2. J’avais également beaucoup aimé cette « nouvelle enquête » de Sherlock Holmes. Je trouve qu’Horowitz a bien su reprendre les codes de l’époque tout en nous concoctant une histoire prenante.

    J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s