Merlin, tome 5: Les Ailes de l’enchanteur de T.A Barron


  • Edition: Editions Nathan
  • Nombre de pages: 345 pages
  • 4ème de couverture: L’heure est venue pour Rhita Gawr, l’esprit du mal, de lever son armée et d’envahir Fincayra. Afin de le vaincre, les habitants de l’île vont devoir unir leurs forces. Comment y parvenir alors qu’ils sont plus divisés que jamais ?
    C’est à Merlin que revient cette difficile mission. Mais le temps lui est compté, et les dangers se multiplient..

Mon avis:

Je pense que dans les livres de la part des Editions Nathan que j’ai reçu, même en comparaison de la Pire Mission de ma vie n’est pas finie, c’est celui qui me faisait vraiment le plus peur dans les séries que je prenais en cours. Un tome 5 ça n’a rien de rassurant vous ne croyez pas ? Je crois que j’ai eu la même surprise qu’avec le tome 6 de Time Riders, je suis vite rentrée dans l’histoire. (2 livres qui remettent en cause mes a-priori ça commence à faire)

 

La plume de l’auteur tout d’abord m’a charmée, elle est magnifique même si j’ai remarqué quelques relâchements par instant qui la rendent un peu plus fade (est-ce la faute à la traduction ou à T.A Barron lui-même mystère ?). Dans l’idée, elle correspond tout à fait à ce que j’attends d’un écrivain qui souhaite aborder des siècles anciens sous fond de légendes. Les phrases sont complexes, elles sont travaillées et accompagnées du vocabulaire adéquat. Le texte est maîtrisé et les tournures de phrase m’ont fait rêvée certains instants.

Pour m’imprégner totalement dans ce livre, j’ai quand même mis un petit moment afin de faire connaissance avec les personnages et Dieu sait qu’ils sont nombreux à réapparaître. Un petit topo rappelle à chaque fois les circonstances des rencontres antérieures. Ça n’aide pas forcément une lectrice dans mon cas, ça rajoute des éléments à retenir mais c’est tout à fait appréciable pour ceux qui suivent la série depuis le début et qui remettent plus facilement les faits dans leur contexte de cette manière. J’ai aussi dû m’adapter à un monde. Une carte est placée en début de livre et elle a été un peu utile même si je l’ai trouvée peu précise pour situer certains évènements géographiquement.

Le contenu qui compose l’histoire m’a cependant charmée après le temps d’adaptation. L’auteur a su créer un monde complet, des personnages travaillés comme il faut. Pour un tome 5, je pense qu’il est heureux que je dise ça dans tous les cas.

Sur l’intrigue des Ailes de l’enchanteur par contre, je suis bien plus mitigée. Autant le début est clair, une quête doit être menée. Merlin prend les choses en main, accompagné de Rhia et Hallia. Les jours sont comptés pour Fincayra. La prophétie est clairement énoncée et peut être trop précise car finalement cet espace temporel devient brouillon et désuet au travers des évènements qui se déroulent un à un. J’ai trouvé moins de cohérence quand des jours défilent d’un bond sans que rien ne s’arrange pour autant. Je n’ai pas compris l’ensemble des actions de chacun, beaucoup sont inutiles. Les problèmes arrivent sans prévenir, l’auteur mène vraiment son histoire sans cohérence, sans donner de valeur à tout ce qui a pu se passer pendant des centaines de pages dans ce livre. Autant, l’intrigue a eu du mal à démarrer, autant dès que  le rythme a été donné, j’ai lu des péripéties intéressantes avec Merlin. Les évènements ont été touchants, originaux, nous faisant découvrir des coins de pays étonnants, des personnages aussi. Mais la fin ne donne pas justice à tout cela et c’est bien dommage.

En conclusion, j’ai aimé la tonalité donnée à ses Années oubliées. La narration est plaisante, le travail de l’auteur autour du contexte et des personnages est intéressant. Malheureusement le tempo et la cohérence ne sont pas toujours bien maîtrisés. C’est dommage car cela aurait pu être presque parfait. Dans l’immédiat, je ne sais pas si j’ai envie de reprendre la série par son début.

Lu dans le cadre du Challenge organisé par le forum Les Félés des LC

Publicités

2 réflexions sur “Merlin, tome 5: Les Ailes de l’enchanteur de T.A Barron

  1. j’ai vu cette série lors d’une ballade près de la forêt de Brocéliande ! Evidemment, on y trouve tous les livres parlant de Merlin. Du coup j’avoue avoir été tentée mais trop de tomes. Pour l’instant ma PAL est bien remplie… mais je garde cette série sous le coude !

    J'aime

    • Je m’y connais pas trop dans la série sur Merlin, peut être qu’il y a mieux et que cette série n’est pas à privilégier. Je lis autre chose sur Merlin, je le conseillerais peut être plus qui sait.

      J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s