Au bout des longues neiges de Jean-Côme Noguès


  • Edition: Editions Nathan
  • Nombre de pages: 207 pages
  • 4ème de couverture: Irlande, 1846. La famine touche durement la famille de Finnian O’Connell, jeune garçon d’une douzaine d’années. Son grand frère Shelagh convainc ses parents d’embarquer avec leur quatre enfants pour le Canada, en quête d’une vie meilleure. Après une traversée difficile, la famille parvient enfin à bon port. On leur attribue, comme à tous les émigrants irlandais qui arrivent en nombre, une concession. Là, ils doivent recommencer leur vie: construire leur maison avant l’arrivée de l’hiver, subsister par tous les moyens, grâce aux ressources de l’immense forêt. Mais les Indiens ne voient pas d’un bon œil ces nouveaux arrivants…

Mon avis:

A la réception, le nom de l’auteur a ravivé des souvenirs, en cherchant un peu, je me suis aperçue que je connaissais déjà cet écrivain. Cela datait un peu mais j’ai étudié une des œuvres de Jean-Côme Noguès avec le Faucon Déniché en 5ème. J’avais beaucoup aimé ce titre. Je pense que c’est à cette période où j’ai commencé à me rendre compte que les romans sur fond historique me plaisaient énormément.

J’étais en conséquence plutôt impatience de découvrir le dernier né de cet auteur qui a fait lire plusieurs générations. Sans compter, le contexte énoncé dans la 4ème de couverture, j’étais ravie.

Cette histoire débute en Irlande, en 1846. C’est un pays décimé par la famine que nous découvrons où la famille de Finnian O’Connel ne voit plus d’espoir pour leur propre vie en restant sur les terres qu’ils occupent. En famille, ils décident d’un véritable projet de vie : partir au Canada, devenir colon pour y trouver un avenir meilleur. Je ne connaissais pas cette période de crise en Irlande, je suis contente d’avoir trouvé une brève introduction dans ce roman sur ces années noires. En quelques pages, l’auteur décrit très bien la situation de plus, à moi maintenant de chercher des lectures plus approfondies pour apprendre des détails supplémentaires.

Au bout des longues neiges est un livre intéressant sur le plan historique, il utilise du vocabulaire simple pour le public visé mais en cohérence avec l’époque. La réalité historique est très bien respectée sans rechercher la complexité pour expliquer les faits à des pré-adolescents ou adolescents. Des thèmes phares sont utilisés par Jean-Côme Noguès tel que l’amitié, la famille.

Le lecteur assiste avec les personnages à la découverte du Canada, d’une nouvelle vie, d’une nouvelle organisation. C’est un texte très descriptif lors de l’arrivée dans ce nouveau pays mais cela se calme légèrement avec les intérêts, les affinités que vont développer chaque personnage. La vie commence, l’espoir revient. Quelques rebondissements sont éparpillés de ci de là sans chercher une action bien importante. La résolution se fait vite, un peu trop pour ma part, j’attendais un peu plus, j’aurais aimé rester plus longtemps en compagnie de ses protagonistes.

Jean-Côme Noguès centre certains passages de manière plus approfondie sur le plus jeune garçon de la famille. C’est un choix réussi car il permet de créer un lien avec le lecteur. L’histoire qui le concerne est magnifique tant et si bien que la fin qui arrive à une vitesse phénoménale m’a déçue.

L’auteur ne cherche pas à proposer une intrigue pleine de rebondissements mais un texte synthétique, ludique qui représente de manière claire la période choisie tout en illustrant très bien les sentiments, les émotions des personnages pour que l’ensemble soit suffisamment réaliste. Je reproche cependant un texte un peu court avec une fin bancale.

Lu dans le cadre du Challenge A&M Le Tour du Monde des Livres

France>Canada>Italie>Jamaïque>Etats-Unis>Royaume-Uni>Estonie>Allemagne>Irlande

Lu dans le cadre du Challenge organisé par le forum Les Félés des LC

Publicités

5 réflexions sur “Au bout des longues neiges de Jean-Côme Noguès

    • Très jeunesse, je ne sais pas. Du moins l’auteur recherche la facilité pour respecter ses lecteurs mais il maintient la réalité historique, le lexique par rapport à d’autres auteurs.

      J'aime

  1. Pingback: Voeux et Résolutions 2016 | InspireretPartager

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s