La Rivière du temps de Bee Ridgway


couv4044736

  • Maison d’édition: Editions Orbit
  • Nombre de pages: 440 pages
  • 4ème de couverture: Un homme en 2013. Une femme en 1815. Et la Guilde, une société secrète dont les membres voyagent dans le temps. Le livre « Vous êtes désormais membre de la Guilde. À jamais. » Voici ce que Lord Nicholas Falcott entend à son réveil dans un lit d’hôpital, quelque part à Londres de nos jours… deux cents ans après avoir été laissé pour mort sur un champ de bataille napoléonien. La Guilde, une entité qui contrôle le voyage dans le temps, lui assure une vie de privilégié dans notre monde actuel. Mais Nicholas n’a pas oublié le passé, surtout une certaine jeune fille aux yeux bruns restée là-bas. Et le jour où la Guilde lui demande de transgresser la règle – ne jamais retourner d’où l’on vient –, au mépris de tous les dangers, et de repartir en 1815 pour retrouver un mystérieux talisman, Nicholas n’hésite pas…

 

Mon avis: 

La Rivière du temps est un livre que j’ai lu dans le cadre du challenge organisé par Sabine alias Magiciennedoz sur Livraddict « Challenge /énigme – Chacun son époque ». Pour ce mois-ci, j’ai choisi un livre classé fantastique. Le synopsis m’a surtout attiré par le concept de voyage dans le temps. J’adore cette thématique, j’ai déjà fait plusieurs lectures à l’instar de Malhorne de Jérôme Camut ou encore Amulettes de Véronique Ajarrag. J’étais curieuse de découvrir comment l’auteur imaginait ses voyages, de quelle manière ils se déroulaient, quels en étaient l’objet et l’utilité. Pour cette fois, pas de réincarnation, juste une histoire de don chez certaines personnes dont notre héros Nick fait partie. L’intrigue nous apprend que ses sauts dans le temps sont surtout des voyages surprises. Dans le cas de Nick, il a voulu éviter d’être tué lors de la guerre d’Espagne en 1812, en esquivant son ennemi il a déclenché son passage dans le temps au XXIème siècle. Heureux hasard, la Guilde l’a introduit parmi ses membres afin de l’aider à s’adapter au mieux dans ce nouveau siècle. Outre l’assistance à ces étrangers d’une autre époque, la Guilde a d’autres activités notamment des recherches menées afin de mieux comprendre ces voyages.

Dans ce cadre, Nick va devenir un initié et remonter dans le temps en 1815, dans son propre siècle. Il va être chargé d’une quête étrange dont il est loin de connaître tous les aboutissants mais aussi de renouer avec sa famille qui le croyait mort en Espagne durant la Guerre… Cela présage des moments anodins, intenses et surprenants. L’auteur imagine des retrouvailles crédibles et le héros essaie de jouer son rôle à merveille entre loupées et tentatives de jouer au mieux son rôle à lui qu’il avait abandonné depuis plusieurs années.

C’est une position très ambiguë pour notre héros qui va développer de nombreuses scènes cocasses. Vivre plusieurs années dans une époque contemporaine de la sienne lui a donné certaines habitudes comportementales et linguistiques inhabituelles dans son siècle d’origine. Son entourage le trouve étrange, cela reste drôle par instant et amène un peu de légèreté dans une intrigue bien plus sombre et froide que l’on aurait pu penser au début du livre.

Concernant la quête mystérieuse, je n’ajouterais rien de plus sur les faits. Par contre, elle ajoute du piquant et du potentiel à ce livre. Il est bien dommage que le récit se finisse si vite car des découvertes sont faites mais en nous laissant sur notre faim. Ce livre nous fait prendre conscience qu’il reste encore beaucoup à apprendre.

En parallèle, j’ai aimé la force que l’auteur donne aux événements londoniens du XIX siècle. La population est au prise avec les prix du blé, le climat est chaud bouillant parmi les plus pauvres et des émeutes commencent à éclater. Peu de choses sont dites sur leurs voisins français, quelques faibles allusions seront faites à Napoléon en lien avec son exil.

Concernant les personnages, j’ai eu une impression mitigée pour notre héros Nick. C’est un homme intelligent, tactique, doté d’une bonne éducation mais encore immature et égoïste envers les femmes, envers sa famille. C’est un homme qui a du mal à prendre ses responsabilités quand il n’y trouve pas d’intérêt, j’espère qu’il va s’arranger un peu grâce à l’influence de son entourage proche. J’ai adoré Julia, la jeune femme que la famille de Nick héberge suite à des mésaventures avec un proche parent instable et malveillant. Elle est douce, fragile avec un destin peu ordinaire. Son côté fleur bleue m’a beaucoup plu tout comme l’aspect « fantastique » de sa personne.

Concernant les autres protagonistes, je n’ai pas eu d’attaches particulières avec certains dans l’immédiat. J’attends un peu plus après la sœur aînée de Nick, une femme forte avec ses idées arrêtées. Et j’ai trouvé que la plupart des méchants jouait bien leur rôle et que l’auteur s’amusait déjà bien avec son lecteur en nous proposant des personnages énigmatiques qui jouent déjà sur plusieurs tableaux.

En conclusion, j’ai fait une très belle découverte. C’est un livre peu connu qui mérite de l’être un peu plus qui mêle suspens, mystère autour du temps avec brio. J’espère qu’une suite paraîtra afin d’étayer de nombreux points et surtout d’éviter de nous laisser avec une fin assez banale dans ce livre qui est loin d’être à la hauteur de cette intrigue complexe.

Lu dans le cadre du challenge /énigme – Chacun son époque – Restauration 1815-1830

challengechacunsonepoquelogo

Publicités

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s