Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi


couv5504509

  • Maison d’édition: Editions Milady
  • Nombre de pages: 512 pages
  • 4ème de couverture: Kaboul est entre les mains des talibans. Depuis que son mari, considéré comme un ennemi du régime, a été assassiné, Fereiba est livrée à elle-même. Si elle ne veut pas connaître le même sort que son mari, elle doit fuir. Après avoir vendu le peu qu’elle possède, elle entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l’espoir de trouver refuge chez sa sœur, à Londres. Comme des milliers d’autres, elle traverse l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Italie et la France. Hélas, les routes de l’exil sont semées d’embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ?

 

Mon avis: 

Si la lune éclaire nos pas est un récit initiatique contemporain sur des sujets d’actualité comme la guerre en Afghanistan, les flux d’émigration de la part des réfugiés qui fuit des pays en guerre mais aussi sur des thèmes plus universels comme la maternité, l’avancée vers l’âge adulte, la construction identitaire…

Ce roman compose avec deux héros. Il y a Fereiba une toute jeune femme au début de l’histoire qui vit une enfance plutôt malheureuse mais qui finit par apprendre à aimer avec son nouveau statut d’épouse, de nouvelle fille de la famille de son époux puis de mère. Et Salim finit par venir au monde, il est le premier né de Fereiba et va prendre une importance grandissante dans la suite de l’intrigue. Avec lui, nous découvrons l’apprentissage vers l’âge adulte, ses réflexions sur le chemin à suivre, l’importance de son père dans sa destinée et toutes les interrogations sur la survie dans un monde où la guerre domine et amène un lot de conséquences malheureuses.

Ce roman mêle avec justesse des destins tragiques et poignants qui illustrent un quotidien plus que probable pour tous les réfugiés qui ont connu et fui la guerre tout en apportant des réflexions intéressantes sur des sujets plus universels. J’ai apprécié ce récit réaliste qui sonne très juste. Les personnages ne laissent pas le lecteur indifférent et la fin ouverte nous interpelle sur le devenir de la famille de Fereiba.

Je reste déçue cependant sur un seul point, l’auteur choisit de laisser toute la place à Salim dans la seconde partie du récit. Les évènements auxquels nous n’assisterons pas en tant que spectateur auprès de Fereiba nous seront relatés de manière synthétique ce qui a enlevé à mon sens l’émotion, l’attention qu’en tant que lecteur nous aurions pu apprécier suite à cette proximité développée avec cette héroïne en début de roman.

Dans la droite lignée de Mille soleils splendides de Khaled Hosseini, sur des aires de voyage passant par la Turquie, la Grèce …je conseille ce roman à tous les amateurs de drame sur fond de sujets d’actualité.

Lu dans le cadre du challenge A&M Le Tour du monde des Livres

challe10

Asie: Turquie

Publicités

3 réflexions sur “Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s