Traitors Gate d’Anne Perry


Couverture Traitors Gate Anne Perry

Traitors Gate d’Anne Perry est le premier polar de la série des Charlotte et Thomas Pitt que je lis. J’en ressors assez mitigée pour plusieurs raisons.

Thomas est chargé dès les premiers pages de Traitors Gate d’enquêter sur des fuites au Ministère à la demande d’un ami d’enfance. Notre enquêteur s’y attelle plein de motivation même si dans les bureaux, les personnages qu’il y rencontre sont peu bavards. Ils ne sont pas non plus d’une grande aide pour s’engager sur d’éventuelles pistes. Les investigations vont à un rythme plutôt lent dans une ambiance guindée de la haute société. Le crime d’une aristocrate s’ajoute au tableau et à ce moment-là, l’action et le mystère commenceront à atteindre un plus haut niveau de suspens.

Concrètement, le contexte n’est pas simple du tout à appréhender dans cette enquête. Les sujets autour des affaires étrangères et des colonies sont les principaux et peuvent devenir vite lassants quand on ne les maîtrise pas du tout surtout en ces années 1890…Anne Perry n’essaye pas vraiment de simplifier les choses ce que j’ai trouvé fort dommage car finalement mon intérêt principal était de me concentrer sur une enquête et non de piétiner autour des affaires politiques, diplomatiques, financières…

De plus, j’ai été très surprise d’en apprendre si peu sur le passé de nos deux enquêteurs. A plusieurs reprises, des références sont citées d’enquêtes plus anciennes ou bien de personnages rencontrés il y a quelques années mais Anne Perry se contente de citer trop succinctement pour que le lecteur qui ne suivrait pas depuis le début la série en lisant les tomes dans l’ordre s’y retrouve vraiment. De ce fait, je n’ai pas eu l’impression de pouvoir rentrer dans le quotidien des Pitt. Je suis même stupéfaite de la relation très distante de ce couple qui m’avait l’air un peu « avant-gardiste » en voyant l’intérêt que Charlotte porte au métier de son mari et son implication.

Par contre, j’ai adoré les petites pointes d’explications glissées de-ci-de-là sur des éléments plus quotidiens de l’époque. J’ai beaucoup aimé la résolution de l’enquête sur le meurtre de Mme Chancellor. Anne Perry sait tirer des ficelles de génie, agencer des enquêtes qui tiennent la route, il n’y a pas de doute.

En conclusion, je reste sceptique sur ce polar essentiellement car je connais très mal cette époque tout comme les sujets abordés. L’objectif était de la découvrir car j’ai lu cet ouvrage entre autres pour le Challenge Enigme – Chacun son époque pour lequel j’ai choisi les années 1870-1940, l’équivalent de notre IIIème République Française. Je reprocherais à l’auteur de ne pas avoir essayé de rendre ce livre plus ludique sur ces aspects même si je le conseille pour l’originalité de son intrigue et le travail de recherche fourni.

Lu dans le cadre du Challenge Enigme – Chacun son époque

Challenge énigme Chacun son époque

 dans le cadre du Projet 52 2017

logo_p11

dans le cadre du challenge Polar Historique

mod_article4704216_11

  • Maison d’édition : Editions 10/18
  • Nombre de pages : 384 pages
  • 4ème de couverture : Sir Arthur Desmond, mentor du commissaire Thomas Pitt, est retrouvé mort dans un club londonien.
    Accident ? Suicide ? Son fils n’y croit pas et demande à Thomas d’enquêter. Pendant ce temps, au ministère des Colonies, un traître divulgue à l’Allemagne des informations sur la politique anglaise en Afrique. Or Desmond travaillait aux Affaires étrangères et avait porté des accusations contre le gouvernement au sujet des colonies. Les suspects : un groupe d’hommes très influents et fort soucieux de leur réputation.
    C’est alors que le corps d’une aristocrate londonienne est découvert dans la Tamise… Thomas Pitt et sa femme Charlotte vont risquer leur vie dans cette intrigue qui mêle souvenirs, amitié et affaire d’Etat. C’est toute l’expansion de l’Empire qui est en jeu. La  » reine  » du polar victorien nous entraîne de nouveau, avec jubilation, dans une époque dont elle connaît tous les secrets.

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Traitors Gate d’Anne Perry

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s