Dune, tome 1, partie 1 de Frank Herbert


dune, tome 1 partie 1 frank herbert

Honte à moi, je ne publie ma chronique que maintenant. Notre LC s’est faite dans les temps malheureusement, je me suis persuadée que nous étions sur une session juin/ juillet. Toutes mes excuses ma binomette pour ce contretemps.

Dune est une saga que nous avons décidé de sortir d’un accord commun avec Mina, ma binôme du défi Minérine. Pour cette session, après la réussite de notre 1ère LC sur le tome 1 des Cités des Anciens de Robin Hobb, nous avons décidé toutes les deux de relancer le pari.
Avant de faire notre choix, Mina et moi avons tâtonné un peu avant de nous décider pour nos lectures de cette session. Quelques hésitations car cette série nous a été décrite comme complexe mais vite balayées à mon goût.

Dune est une saga qui mise avant tout sur Paul, le personnage principal. Il occupe déjà le centre de l’intrigue dès les premiers chapitres. Ce jeune garçon doit aller sur Dune avec ses parents, planète que son père le Duc Leto vient de recevoir en fief. Mais avant leur départ, il rencontre une Révérende Mère des Bene Gesserit, ordre dont a fait partie sa mère par le passé. Cette congrégation est surprenante et orchestre tout un programme pour la procréation des enfants. On s’interroge vite sur la naissance de Paul et on comprend vite qu’il est une « surprise » puisque Jessica sa mère avait reçu l’ordre d’engendrer une fille. La Révérende Mère veut ainsi rencontrer Paul et lui édicte les grandes lignes d’une prophétie autour de la naissance du Kwisatz Haderach, un homme capable de voir ce qu’elles ne peuvent voir. Ses propos sont presque une mise en garde et éveille les soupçons sur une importance future.

Très vite de nombreux termes étranges apparaissent. Tous sont loin d’être explicites, le contexte ou l’intrigue ne nous aident pas forcément à trouver des explications claires immédiatement.
Cette lecture requiert patience et attention. Le cadre change vite avec l’arrivée sur Dune, une planète recouverte de sable où l’eau est une denrée rare et où la célèbre « épice » est récupérée. La découverte de la population locale, de leur mode de vie et de leur coutume, les nombreux peuples cités pas forcément alliés, certains sous la domination des autres impliquent une mémorisation intensive. Il faut démêler tout un écheveau pour assimiler le contexte politique et économique.

Les complots et les stratégies sont aussi constantes, les protagonistes sont sans cesse sur le qui-vive. La vigilance est de mise pour eux mais aussi pour nous en tant que lecteurs afin de suivre le cheminement du récit.

J’ai apprécié de trouver une lecture où je dois me concentrer un minimum par contre un cadre aussi changeant n’aide pas pour cibler son attention sur un ou plusieurs protagonistes. A l’issue de ce premier tome, j’ai l’impression de ne connaître personne réellement et de mon avis, ce n’est pas un aspect essentiel pour Frank Herbert qui n’a pas tant insisté durant ce premier opus.

Je me suis trouvée une passion pour les dialogues. A mon sens, ce sont les passages les plus intéressants sur le choix des mots prononcés notamment et à qui ils sont adressés. Petit bonus pour les lecteurs, nous avons des passages en italique qui nous signalent les pensées des personnages. Cela n’est pas négligeable pour comprendre les intentions, les sous-entendus exprimés au travers des dialogues.

Dune est une série très vivante où le facteur humain est souvent balayé au profit des complots, des prises de pouvoir dans un contexte politique mouvant. La religion semble prendre aussi une position importante et finalement nous découvrons un contexte travaillé avec minutie.
Au final, je ne dirais pas que cette lecture est complexe mais qu’elle est pleine de subtilités dans un environnement riche où il reste encore beaucoup à découvrir.

  • Maison d’édition : Editions Pocket
  • Nombre de pages : 348 pages
  • 4ème de couverture : Sur Dune, la planète des sables, germe l’épice qui donne longévité et prescience. A cause de l’épice, tout l’empire galactique du Padishah Shaddam IV tourne autour de Dune, âprement convoitée par les nobles maisons du Landsraad et la Guilde des Navigateurs.
    Leto Atreides, Duc et Cousin de l’Empereur, a reçu Dune en fief. Pour peu de temps. En 10191, il meurt assassiné. Mais son fils Paul, avec sa mère, trouve asile dans les repaires du peuple Fremen, indompté, invaincu, la lie de Dune pour certains, le sel de la terre pour d’autres. Paul grandit dans le désert et forge l’arme de sa vengeance.
    Mais ne va-t-il pas dépasser son but, lancer les légions Fremen en une effroyable croisade ? Il a, dit-on, le pouvoir de connaître l’avenir. Aura-t-il celui de l’éviter ?
  • Y-a-t-il une suite? : Oui tout un cycle existe sur Dune, mais les éditions françaises ne suivent pas forcément les éditions en VO notamment pour le tome 1 qui est découpé en 2 parties en France.
Publicités

2 réflexions sur “Dune, tome 1, partie 1 de Frank Herbert

  1. Je trouve ça vraiment dommage que l’édition française ait fait le choix de couper le 1er tome en 2 à l’époque. Il faut vraiment les 2 parties pour apprécier cette histoire à mon avis, en tout cas c’est ce que j’avais ressenti à ma lecture, car le plaisir pour moi est vraiment venu avec la 2e.

    Aimé par 1 personne

    • Je pense aussi, j’ai lu plusieurs romans entre temps, je suis dans la seconde partie et j’ai beaucoup de mal à reprendre le rythme. Le découpage est vraiment mal fichu et je viens d’arriver à la 3ème partie, 2 années ont passé donc j’ai l’impression qu’à peine repris cette seconde partie je pars encore ailleurs… C’est très perturbant. Merci pour ton commentaire qui me conforte dans mon ressenti.

      J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s