Pointe-Noire, Mordue de Florence Cabre


Pointe-Noire, Mordue

Pointe-Noire, Mordue de Florence Cabre est le nouveau roman écrit par cette auteure paru en décembre 2018. Ce livre promet un univers plus mature que la trilogie Iris Chevalier, dans un genre fantastique et surtout dans un lieu que je souhaitais découvrir dans ce registre: la Guadeloupe. C’est le combo fantastique et Guadeloupe qui m’ont clairement incité à découvrir Mordue, c’était trop original pour passer à côté.

Kasandra Lovim, une jeune lycéenne élevée par sa grand-mère en Guadeloupe fait un malaise à son domicile tôt le matin, elle souffre de douleurs très violentes… Sa parente vient à son aide et la soulage étonnamment assez vite. Que se passe-t-il ? Est-ce grave ? Et quel(s) don(s) détient cette grand-mère ? A peine la lecture d’un chapitre que le lecteur a déjà des tonnes de questions.

Ce premier fait ne paraît pas anodin et surtout pas rationnel du tout dans un premier temps. Comment une jeune fille tordue de douleurs se relève-t-elle aussi vite d’un épisode si douloureux et se rend au lycée en suivant sans problème ? Très bonne question. Cette interrogation ne va pas être la seule d’autres vont suivre jusqu’à ce qu’il ne reste plus réellement de doute pour les lecteurs, seulement pour Kasandra qui au cœur de sa transformation étonnante, inimaginable est loin de se douter de ce qui se passe. Florence Cabre prend le temps de poser un à un les symptômes tout en nous faisant découvrir la vie d’une lycéenne dans un établissement guadeloupéen. C’est une entrée aux portes des superstitions de ce pays, de son langage, des comportements de ses habitants notamment avec le « tchip » qui m’a beaucoup amusé avec lequel les personnages marquent leur mécontentement.

Avec Mordue, j’ai été ravie de découvrir une série plus mature avec une héroïne plus âgée que dans Iris Chevalier, malheureusement, j’ai moins accroché dans l’immédiat avec Kasandra qu’avec Iris. Tout simplement car j’ai trouvé Kasandra assez peu communicative sinon pour marquer sa désapprobation et ne l’ayant pas observé dans des conditions plus adéquates, difficile de dire si elle peut paraître amicale et attirer l’attention. Sa meilleure amie Olympe m’a beaucoup plus convaincue avec son côté pétillant, sa bonne humeur, son originalité. Madou, la grand-mère a pris peu de place dans ce livre ce que je regrette un peu car cette femme me semble attachante, pleine de bonnes attentions pour ses proches et surtout très intelligente et astucieuse. Quant aux hommes, Damien Beaulieu, l’enseignant m’a paru antipathique et désagréable bien trop souvent, Léonard, quant à lui, est très énigmatique. Bref, je suppose que les hommes n’étaient pas censés avoir le beau rôle du moins durant une grande partie de ce récit. D’une manière générale, dans cet ouvrage court, les événements n’ont rien rendu simples pour rendre les protagonistes attachants.

La construction de l’intrigue m’a aussi légèrement questionnée sur ses aspects fantastiques et son réalisme notamment au travers du quotidien de Kasandra qui m’a semblé très peu impactée par sa transformation. Elle continue à aller au lycée, elle a bien des malaises passagers mais qui restent bizarrement assez anodins pour ne pas l’empêcher d’aller suivre sa scolarité ou du moins lui donner l’idée de rester chez elle… Je me serais attendue à un mythe du vampire un peu plus revisité avec les accents guadeloupéens qui auraient pu se révéler possible au vu du contexte mais là je suppose que mon imagination s’est un peu emballée avec ce désir. J’ai à contrario plus été envoûtée par les liaisons de l’histoire de l’héroïne avec son passé, les réminiscences de la vie antérieure de Kasandra a été réellement le fil rouge pour me tenir en haleine même si finalement une question demeure sur les pouvoirs d’origine de la demoiselle et leur évolution avec sa transmutation.

En conclusion, Pointe-Noire, Mordue est un ouvrage s’adressant de prime abord à un public plus âgé que dans Iris Chevalier, victoire réussie, la cible des premiers lecteurs de Florence Cabre a de nouveau quoi lire à ce jour. L’envolée en Guadeloupe dans un univers fantastique au côté de Kasandra a été une aventure intéressante mais m’a de temps en temps laissé sur ma faim ou questionné sur sa construction. Les personnages ont légèrement manqué de détails mais un livre court ne permet pas toujours d’en faire plus. Mon seul souhait serait de voir une suite à cet ouvrage afin d’avoir ma réponse à ma question concernant les pouvoirs d’origine de Kasandra et son évolution depuis sa transmutation notamment et pourquoi pas découvrir les protagonistes dans un contexte différent.


Sur Calameo, vous trouverez le dossier presse et sur Youtube, la bande-annonce.

  • Maison d’édition : Editions Librinova
  • Nombre de pages : 198 pages
  • 4ème de couverture : Kasandra Lovim est élevée par sa grand-mère, Anne Coussou, une quimboiseuse excentrique, à Pointe-Noire en Guadeloupe. La jeune fille qui a presque dix-huit ans se réveille un matin, paralysée dans d’effroyables douleurs. Anne s’affole lorsqu’elle s’aperçoit que la marque en forme de lune sur son cou a viré au rouge cramoisi. Kasandra est en train de transmuter ! Quels mystères et dangers se cachent derrière cette transformation ? Elle n’ose en parler à ses amis lorsqu’elle rencontre Léonard Savage, un nouvel élève du lycée, dont la beauté fascinante et inquiétante la trouble au point de lui provoquer des étourdissements. Elle s’imagine, alors, vivant à ses côtés dans une autre réalité, un autre siècle. Entre ses rêves étrangement tangibles et ses nouvelles aptitudes, Kasandra devra affronter ses propres démons pour découvrir sa vraie nature.

Une réflexion sur “Pointe-Noire, Mordue de Florence Cabre

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s