L’école des Mauvais Méchants, Complot 2 de Stephanie S. Sanders


  • Edition: Editions Nathan
  • Nombre de pages: 258 pages
  • 4ème de couverture: Le Centre de Redressement de Veldin Drexler accueille deux nouveaux élèves : la princesse Ileana, qui excelle dans le crochetage des serrures, et l’étrange Fabien Negati, renvoyé de l’Institut d’Excellence de Dame Morgane pour politesse et bonne conduite. Rune, Loup Junior et la comtesse Jezebel Dracula les accueillent dans leur bande. Mais bientôt, Jez quitte mystérieusement le centre, puis c’est au tour de Fabien et de Veldin Drexler lui-même de disparaître. Pour Rune, pas de doute possible : il se trame quelque chose de louche… et en matière de choses louches, il s’y connaît.
  • Y-a-t-il une suite: C’est le dernier tome.

Mon avis:

J’avais été passionnée par le complot n°1, j’étais en conséquence très enchantée de recevoir le tome 2 par les Editions Nathan. J’ai été ravie de retrouver Rune, Jez, Loup Junior… Cependant, je ne me suis pas retrouvée emportée comme pour le 1er tome, où j’avais la sensation qu’un sort m’avait été jetée.

Pourtant, les ingrédients sont les mêmes, toujours un trio de mauvais méchants, un complot et une tonne d’humour. Cependant pour cette fois, les jeux de mots, les clins d’œil à Harry Potter ne m’ont plus fait aussi rire. J’ai été bloquée par l’arrivée d’un nouveau personnage nommé Fabien. J’ai trouvé trop étrange, trop prévisible la suite de l’action en sa compagnie et cela m’a ennuyée. De plus, je n’ai pas trouvé l’idée si excellente de mêler des Super-Héros dans cette intrigue. C’était original mais la sauce n’a pas prise pour me plaire. Cette nouvelle ambiance était étrange. J’ai trouvé nos 3 amis moins proches du fait de l’arrivée de nouveaux protagonistes, d’une évolution dans leurs relations en contrepartie. Je n’ai pas retrouvé une certaine familiarité que j’aurais pu attendre du fait d’avoir suivi leurs premières aventures en leur compagnie.

Alors, ce livre aura le mérite une fois de plus de se lire vite, de ne pas prendre la tête, de s’adresser effectivement au bon public mais pour moi ce complot n°2 n’a pas du tout le même niveau que le premier. La faute à une question de goût, des retournements de situations trop prévisibles ou bancales. La fin m’aura permis d’être surprise car l’auteur a choisi lors d’un passage de ne pas tout nous dévoiler, laissant Rune nous présenter ce qu’il avait concocté. J’ai grandement apprécié car cela m’a permis l’espace de quelques minutes de faire pointer ma curiosité.

Et puis, finalement, j’aurais aimé voir certaines choses s’arranger, de véritables explications sur le comportement du père de Rune et directeur de l’école des Mauvais méchants mais le tout est resté lettre morte.

En conclusion, ce second tome ne m’aura pas convaincue sur le plan de l’intrigue. Cependant, j’ai apprécié découvrir la plume de Stephanie S. Sanders. C’est une auteur que j’aimerais découvrir dans d’autres genres car elle a du potentiel et de très bonnes idées même si elles sont parfois un peu farfelues; c’est ce qui fait sa marque.

L’école des mauvais méchants, Complot 1 de Stephanie S. Sanders


  • Edition: Editions Nathan (sortie le 6 mars 2014)
  • Nombre de pages: 255 pages
  • 4ème de couverture: Être méchants ça s’apprend!

Élève : Rune Drexler
Niveau : Fourbe

Vous devrez exécuter les tâches ci-dessous en une semaine, soit sept jours, à partir de la nuit de la pleine lune :

1. Kidnapper une princesse.
2. Voler un bébé.
3. Trouver un homme de main et en faire votre esclave.
4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.

Si vous étiez amené à échouer, ne serait-ce que dans une de ces missions, vous vous verriez aussitôt exclu du Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Si vous réussissez, vous accéderez au grade de Félon.
Vous avez le droit de choisir deux conspirateurs pour comploter avec vous.

  • Y-a-t-il une suite? Complot 1 laisse présager une suite ^^.

Mon avis:

Je tiens à remercier les éditions Nathan pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle saga totalement revigorante.
Je dois avouer que j’ai débuté cette lecture avec un peu d’appréhension. J’avais peur de m’ennuyer, d’être trop âgée pour lire ce genre d’histoire. Je suis généralement fâchée avec les livres très jeunesses encore plus concernant certains genres notamment l’humoristique.
Premier bon point avec la 4ème de couverture, elle est originale, elle attire l’oeil, on peut dire qu’elle a de quoi plaire. Quand je l’ai lu, j’étais très positive, j’imaginais déjà une histoire tournant autour d’un jeu de rôle tel qu’on en trouve sur la toile.

Je partais donc très enthousiaste quand j’ai entamé ma lecture. Et alors, énorme surprise! Au bout d’un chapitre, plusieurs répliques avaient déjà réussi à me faire sourire. Je suis tombée sous le charme, Rune Drexler aurait-il fait usage d’une formule magique sur ma personne? Ajoutez-y une ambiance à la Harry Potter avec une bande de joyeux méchants copains qui cumulent les défauts et vous tomberez juste.
De plus, pour un livre jeunesse, l’intrigue est plutôt bien exploitée. Le contexte, l’univers sont cohérents (et dieu sait que ça n’a pas dû être simple tant l’intrigue est parfois totalement délurée) jusqu’aux petits détails rajoutés qui sont bien souvent des chutes rigolotes. Le texte est parsemé de clins d’œil qui renvoient à des contes tel que le Petit Chaperon rouge ou encore des allusions à certains personnages d’Harry Potter ou des événements qui ont parsemés cette célèbre saga.

Bien sûr, il m’aura manquée quelques petites choses pour en faire un vrai coup de coeur comme des descriptions plus complètes des lieux visités, des personnages plus approfondis mais l’essentiel est là.
A conseiller au plus grand nombre (et même les adultes) notamment les fans d’HP, de contes et autres, ce livre plein d’humour devrait vous plaire. J’espère qu’il sera autant un plaisir à lire qu’il l’a été pour moi et surtout une bonne dose de réconfort après une dure journée où on ne veut qu’une chose  » se détendre ».

Un autre avis: Au Rendez-vous littéraire

Lu dans le cadre du challenge Mort-Sure