Yesterday’s Gone, tome 1 (épisode 1 et 2) de Sean Platt et David Wright


9782265099456web

  • Maison d’édition: Fleuve Editions
  • Nombre de pages: 448 pages
  • 4ème de couverture: La population mondiale a disparu. Totalement éradiquée. Enfin, presque. Car quelques survivants parcourent encore un monde redevenu sauvage, sans aucune règle si ce n’est celle de survivre… à n’importe quel prix. Un journaliste erre dans un New York fantomatique à la recherche de sa femme et de son fils. Un tueur en série est en chasse sur une terre où les proies sont devenues denrée rare. Une mère terrifiée doit trouver en elle le courage de protéger ce qu’elle a de plus précieux : sa fille. Un ado, souffre-douleur préféré de son quartier, est ravi de découvrir qu’il est enfin seul. Jusqu’à ce qu’on frappe à la porte… Un fugitif survit à un accident d’avion. À l’aube d’une nouvelle vie, va-t-il changer ou reprendre ce qu’il sait faire de mieux : tuer ? Un jeune garçon de huit ans part pour un long périple à la recherche de sa famille. Et quelques personnes ne semblent pas surprises de ce qui est arrivé. De fait, elles avaient rêvé de ce jour. Et ces survivants ne sont pas seuls… Quelqu’un ou quelque chose les observe. Et attend…
  • Y-a-t-il une suite?: Oui, au total il y a 6 saisons de 6 épisodes.

 

Mon avis: 

Tout d’abord, je dois dire que cette histoire m’a surprise par la structure de la narration. Elle est organisée à l’image du Trône de Fer avec des chapitres par personnages ou groupes de personnages qui vivent à des endroits différents aux Etats-Unis. Le rythme en conséquence est très soutenu et le suspens très présent.

Yesterday’s Gone est un récit qui commence à 2h15. La majorité de la population sur le continent américain a disparu durant cette nuit. Certains sont restés pourtant. Pourquoi ceux-là ont-ils « survécu » ? Y-a-t-il une explication ? Est-ce du hasard ? Et que se passe-t-il car outre les personnes des choses ont aussi disparu dehors ? Quels sont ces êtres étranges que certains ont pu apercevoir ?

A peine quelques pages lues et une foule de questions surgisse. Les descriptions sont nombreuses sur l’état de chaque personnage à son réveil et aux découvertes étranges que chacun fera de son côté. Nous sommes mis au fait de leurs ressentis, de leurs émotions. Les auteurs nous permettent très vite de créer un lien avec ces nombreux personnages. Très vite un suspens angoissant et une ambiance mystérieuse dominent ce que j’ai apprécié.

Un potentiel du livre est sa multitude de personnages d’âges, de sexe, de situations, de personnalités très variées. Cela permet à chaque lecteur de s’identifier aux protagonistes, de se sentir proche et apprécier au moins un d’entre eux.

De plus, cette structure du récit avec des héros éparpillés géographiquement favorise des débuts d’explication ou de réponse à ces disparitions étranges et à ces êtres bizarres qui habitent maintenant certains lieux. Le lecteur rassemble les informations contenues dans les explorations de chacun et peut déjà relier ou envisager certaines pistes ou solutions aux différents mystères sans réponse de ces 4 premiers épisodes.

A partir de ce livre, il est possible de se faire une idée assez globale sur ces évènements anormaux. Un constat est certain, ces disparations sont reliées à des êtres foncièrement mauvais même si leur identité exacte reste encore difficile à définir tout comme leur nombre. De plus, un message d’espoir est laissé avec les deux enfants de la série qui laissent entrevoir des pouvoirs méconnus entre les mains des humains. Tout n’est pas perdu maintenant il reste à savoir comment l’humanité va s’en sortir.

En conclusion, j’ai aimé cette série construite de manière originale qui permet de créer une relation de proximité avec ses personnages. L’ambiance est assez sombre mais des solutions d’espoir sont abordées ce qui va m’inciter à lire la suite.

Publicités

4 réflexions sur “Yesterday’s Gone, tome 1 (épisode 1 et 2) de Sean Platt et David Wright

  1. J’ai l’impressions de lire une intrigue qui pourrait être écrite par Stephen King ! Un peu comme « Le Fléau ». Il faut absolument que je me plonge dans cette histoire. Merci pour cette belle découverte 🙂

    J'aime

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s