La Maison des reflets de Camille Brissot


la maison des reflets Camille BrissotLa Maison des Reflets de Camille Brissot est une lecture que j’ai choisi grâce à sa quatrième de couverture tout comme sa 1ère de couverture, elle est magnifique. Ce concept des « maisons de départ » qui émerge dans ce court résumé est très curieux et donne envie d’en savoir plus.

J’ai lu un récit à la hauteur de mes attentes. Les descriptions sont magiques avec des visuels de création à couper le souffle. J’ai souvent eu l’impression d’être à la limite du rêve éveillé. Camille Brissot a un talent de conteuse, elle est créative, elle sait nous emporter très facilement dans un univers crée de toutes pièces. La démarche est audacieuse car le concept des « maisons de départ » est imaginé de A à Z, tout comme cette société qui a évolué avec cette création élaborée par Edouard Edelweiss, le grand-père de notre jeune héros, Daniel.

Daniel est un adolescent, il a toujours vécu en vase clos dans cette maison, son futur héritage. Nous savons que l’Histoire de cette société donne une raison toute simple à l’isolement de ce jeune garçon, ce qui rend plus acceptable sa naïveté sur le monde, le VRAI. L’histoire qui se noue entre Violette et Daniel est charmante. Leurs échanges sont plaisants entre correspondances écrites et moments partagés. J’ai apprécié la personnification de la Maison Edelweiss qui la fait devenir un personnage à part entière.

L’auteur utilise plus d’un outil pour rendre son histoire vivante, ce qui reste paradoxal quand elle nous parle plus souvent de la mort que de la vie dans un premier temps. Ainsi, de courts articles de périodiques, des lettres, des extraits de livres parsèment ce roman. Ils permettent d’étayer le récit et insufflent régulièrement un souffle nouveau si bien que je me suis retrouvée à dévorer La Maison des Reflets en quelques jours.

Le nombre de sujets est important et permet des réflexions très intéressantes et pertinentes autour de la mort, des difficultés liées au deuil, de l’amour, de l’héritage familial… Cet ouvrage questionne et ne laisse pas impassible. Je suis ressortie de ma lecture avec un œil nouveau, des questionnements sont nés et j’ai vraiment apprécié de faire cette lecture pour tout ce qu’elle a su m’apporter. Je conseille ce livre, vous passerez un très bon moment.

Je remercie le site Lecteurs.com qui m’a envoyé gentiment ces épreuves non corrigées.

  • Maison d’édition: Editions Syros
  • Nombre de pages: 345 pages
  • 4ème de couverture: Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.

la maison des reflets épreuves non corrigées

Publicités

4 réflexions sur “La Maison des reflets de Camille Brissot

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s