Les Neiges de l’éternel de Claire Krust


Les neiges de l'éternel de Claire Krust

 

Les neiges de l’éternel est un ouvrage écrit par Claire Krust. Un roman dans le genre de la fantasy qui se démarque déjà par son lieu. Une véritable tentation pour une passionnée de ce genre, une occasion pour lire mon premier roman fantasy dans un Japon médiéval.

Les neiges de l’éternel est un livre qui met en avant 5 destins donc 5 histoires ou parties. La première partie conte l’histoire de la riche famille du Daimyô qui est en train de vivre un drame familial. Le fils aîné, Akira est gravement malade, l’espoir de le voir survivre s’amenuise au fil des jours. Sa sœur, Yuki très proche de lui, fait le choix presque insensé pour une jeune fille de s’échapper du nid familial pour trouver un remède auprès d’un guérisseur de renom. Les parties qui suivront s’accorderont autour de cette intrigue originelle puisqu’elles nous permettront de suivre d’autres protagonistes qui ont croisé ou eu un lien avec ce frère ou cette sœur.

Avec ce roman, le schéma choisi par l’auteur pour construire son récit est totalement pertinent et appréciable. Il permet d’assurer une multitude de détails pour cette histoire qui gagne en profondeur au fil des pages, un attachement suffisant à chaque protagoniste mais surtout à la sœur d’Akira.
La relation fraternelle est très bien mise en perspective, pas un instant la lassitude l’emporte autour de ce point de départ et des retentissements ou des à-côtés en lien. J’aurais tellement adoré que « cet instant d’éternité » dure encore un peu (ou beaucoup). A la lecture de la dernière partie j’ai enfin appréhendé cet ouvrage comme un recueil de nouvelles et non comme le roman que j’attendais.

Finalement, au travers de ce point de vue et surtout avec le recul (je ne le cache pas cette lecture m’a retournée et beaucoup questionnée), je me suis accommodée plus facilement de cette lecture car les recueils de nouvelles ou novelas me rebutent bien souvent mais ici avec l’agencement pensé par Claire Krust j’y ai trouvé plus que mon compte. Comme quoi, il suffit de faire de belle découverte comme celle-ci pour se consoler un peu avec un format qui tournait à l’abandon depuis quelques années dans le choix de mes lectures. Il reste que j’en aurai demandé encore un peu plus car la puissance du personnage d’Akira est telle qu’elle laisserait place encore à des pages et des pages. C’est la limite dans l’écriture d’un auteur, le savoir « quand s’arrêter ? » qui se pose et où les avis et les réponses à la question vont être totalement subjectifs.

Pour les aspects plus globaux, l’univers nippon est agréable à découvrir au travers d’un lexique adapté, d’un contexte qui semble se tenir et sous entend un certain nombre de recherches pour la crédibilité. La plume est simple et fluide, l’auteur sait aborder des thèmes intéressants notamment autour de la mort et du deuil en développant différents points de vue (famille, etc), de l’identité familiale, de la puissance et de ses limites, de l’amour. C’est un roman très riche, qui se révèle au fil des chapitres avec des sujets de plus en plus sérieux et développés.

En conclusion, j’ai fait une très bonne découverte avec de belles surprises notamment grâce à la construction des Neiges de l’éternel mais aussi au travers des sujets abordés de manière très pertinente.

 

  • Maison d’édition : Editions ActuSF
  • Nombre de pages : 359 pages
  • 4ème de couverture : Dans un Japon féodal fantasmé, cinq personnages racontent à leur manière la déchéance d’une famille noble. Cinq récits brutaux qui voient éclore le désespoir d’une jeune fille, la folie d’un fantôme centenaire, les rêves d’une jolie courtisane, l’intrépidité d’un garçon inconscient et le désir de liberté d’un guérisseur.Le tout sous l’égide de l’hiver qui s’en revient encore.

     

Publicités

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s