Les Assassins de R.J Ellory


couv35275221

  • Maison d’édition: Editions Sonatine
  • Nombre de pages: 568 pages
  • 4ème de couverture: Sur 18.000 meurtres par an aux Etats-Unis, seulement 200 sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne pense à faire le lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet qu’ils ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre passé, oeuvre chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon une procédure rigoureusement identique. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs pour leur rendre un funèbre hommage ?

 

Mon avis: 

Cette année, j’ai décidé pour la première fois de tenter ma chance avec les Matchs de la Rentrée Littéraire organisée comme tous les ans par Priceminister. Heureux hasard, j’ai fini par recevoir un colis mystérieux avec le dernier né de R.J Ellory. Je n’ai pas reçu le fameux mail de confirmation de la part de Priceminister mais j’en ai déduit que cela ne pouvait être qu’eux.

Les Assassins est le 4ème livre de R.J Ellory que j’ai lu après Seul le Silence, Les Anges de New-York et enfin Mauvaise Etoile. A part Les Anges de New-york qui m’a laissé un sentiment mitigé avec la noirceur du sujet, les fêlures du héros, l’ensemble de ces oeuvres m’a véritablement convaincu.

R.J Ellory est un auteur dont j’apprécie la jolie plume, la franchise du registre, la diversité et l’originalité des sujets de ses livres et surtout la facilité qu’il a d’en faire des histoires claires et intéressantes. Les Assassins n’y échappe pas, c’est une autre pépite avec l’ensemble de ses points forts. Surtout le suspens, surtout !

C’est un point essentiel dans les thrillers et dans ce livre, Ellory commence à nous tenir en haleine dès les premières pages. Le prologue en est l’exemple pur avec l’alternance de passages qui se font écho. Les paragraphes en italique décrivent John Costello depuis un évènement marquant qui l’a changé à jamais et les autres nous racontent les jours qui précèdent cette fameuse journée. Le summum est atteint quand ces deux récits se rejoignent et que la vérité éclate. Forcément, le constat est fort, ce n’est que le prologue, la suite est prometteuse, aucun doute.

John Costello est un des personnages clé de cette intrigue, il apparaît surtout dans le prologue et de manière plus irrégulière dans le cœur du livre. John, c’est un adolescent qui vit une belle histoire d’amour. Il a l’insouciance de son âge jusqu’au jour où il croise un homme qui va changer son destin pour l’éternité. Ce personnage est surnommé « Le Marteau de Dieu » et c’est un sérial killer !

Par la suite, nous croiserons pour un bon bout de temps le chemin d’Irving, un enquêteur. Il est compétent, c’est un homme d’expérience mais dans ce livre, il se trouve dans une impasse. Il s’enlise jusqu’au cou dans une série d’assassinats dont la piste du ou des meurtriers lui échappe complètement. Un jour, son chef le convoque et lui évoque l’impossible. Et si tous ces meurtres étaient des copies d’assassinats plus anciens ?

R.J Ellory s’illustre en se rendant maître de nos émotions en jouant avec le suspens de manière peu commune. Il développe de ces angoisses auprès du lecteur, il est facile d’avoir l’impression que ce(s) tueur(s) en série existe(nt) et nous menace(nt) nous aussi. J’ai trouvé de nombreuses similitudes avec Seul le Silence où il avait été très stratégique et avait su orchestré une machination vers laquelle il nous emmène sans que nous nous en rendions compte.

Les Assassins est un livre incroyablement efficace si vous voulez découvrir de plus près des sérials killers et avoir de nombreux frissons.

Lu dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire organisé par Priceminister

logo_rentreelitteraire

 

Publicités

7 réflexions sur “Les Assassins de R.J Ellory

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s