Le Renard a de nouvelles lunettes de G. T. Trollet


couv17344464

  • Maison d’édition: Editions Odin
  • Nombre de pages : 618 pages
  • 4ème de couverture: André Rosén, un ancien résistant norvégien, part pour Paris, le cœur plein d’espoir. Martin Cohen, jovial sculpteur des Baux-de-Provence, est chamboulé par des faits relatés dans la presse. Alex, un SDF proche du mouvement Les Amis de Jean Valjean, campe au canal Saint-Martin. Une femme est retrouvée dans la Seine. La Franco-Norvégienne Éva Lévy enquête, car des indices pointent vers son pays natal. La journaliste Sarah Blanc la suit de près. L’affaire s’avère complexe et empreinte de réminiscences du passé.Dans ce polar qui flirte avec le roman historique, G.T. TROLLET nous embarque jusqu’au Telemark en Norvège, la Seconde Guerre mondiale et l’héritage transgénerationnel lourd de conséquences.
  • Y-a-t-il une suite? Oui, selon cette source, le second tome devrait paraître prochainement.

Mon avis: 

Je remercie les Editions Odin de m’avoir proposée de lire Le Renard a de nouvelles lunettes de G.T Trollet. Cette lecture a été plaisante pour plusieurs raisons. D’une part, j’ai beaucoup apprécié cette importance qu’a pris le contexte politico-historique autour de la Seconde Guerre Mondiale, entre nazisme et résistance norvégienne. Cela a permis une découverte de ce pan de notre Histoire commune sur un territoire que je connaissais peu. Les illustrations et explications autour de cette Guerre et de la relation avec l’intrigue sont concises, précises. D’autre part, j’ai trouvé magnifique la plume de G.T Trollet. Froide mais qui s’adapte et rend parfois à elle seule l’ambiance dans les moments les plus douloureux de l’enquête. La couverture de l’ouvrage quant à elle souligne le travail et le mystère derrière ce vieillard et son ombre devant le décor parisien.

Le Renard a de nouvelles lunettes est un thriller jouant fortement sur des notes historiques. Il raconte l’enquête menée par Eva Lévy et son acolyte Grégoire à Paris pour trouver le ou les meurtriers d’une quinquagénaire blonde retrouvée dans la Seine. Plusieurs pistes s’engagent liées à une origine potentiellement norvégienne, les témoignages du voisinage qui auraient vu un couple, un homme seul… se promenant aux abords du lieu du crime cette nuit-là. Pourtant malgré ces multiples indices, les investigations trainent en longueur car l’auteur prend le temps de nous introduire dans la vie d’Eva avec ces projets personnels et familiaux, sa relation fusionnelle avec Samuel…

Et puis G. T. Trollet, en parallèle, nous permet de suivre 3 autres personnages : Sarah, une journaliste de Libération qui se rapproche de l’enquêtrice et finira par l’accompagner en Norvège, André Rosén, un ancien résistant norvégien qui fait un séjour à Paris, très nostalgique du passé ce qui nous permet de découvrir la résistance Norvégienne durant la Guerre 39-45 … et enfin Martin, un sculpteur d’art qui vit dans les Baux-de-Provence.

Il est difficile de comprendre pourquoi nous devons suivre tous ces protagonistes surtout quand l’enquête peine à avancer. Heureusement, cela ne s’éternise pas trop. Tout se décante et commence à prendre un sens quand Eva et Sarah partent en Norvège. Pour l’enquête, tout laisse à penser que les réponses se trouvent sur le potentiel lieu d’origine de la victime.

Ce roman, en plus d’un début un peu brouillon où les objectifs ne sont pas encore bien définis, peut se faire reprocher certaines facilités comme le départ d’Eva en Norvège et la poursuite de l’enquête là-bas. Je suis surprise de la rapidité et des possibilités qu’offrent les autorités sur place pour qu’Eva puisse enquêter. Je reste aussi sceptique sur l’histoire de Sarah qui se raccroche de manière surprenante à l’intrigue principale.

Malgré tout, ce livre reste intéressant pour son ancrage dans le passé qui permet de plus de prendre de l’avance sur la compréhension des révélations de l’enquête. Le travail de l’auteur, le sens profond et parfois caché qu’elle a souhaité donner à son histoire sont très intéressants. Entre renouveau, naissances, génération, l’accent sur la famille et l’espoir sont clairement mis en avant. C’est un beau message que rend ce récit qui prend sa source dans un passé douloureux et tragique au travers de la Seconde Guerre Mondiale mais où les concernés souhaitent avancer même si la vie est loin d’être un long fleuve tranquille.

En conclusion, c’est une lecture qui se conseille. Il y a quelques défauts qui existent, je ne peux le nier mais qui ne prennent pas le dessus sur la qualité de l’écriture, du récit. Je suis curieuse de lire la suite puisque l’auteur astucieuse a choisi de finir vite et par conséquent de faire comprendre que l’avenir des protagonistes se révélera dans un tome prochain.

Lu dans le cadre du challenge A&M Le Tour du Monde des livres

challe10

Publicités

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s