Défaillance d’Anders De La Motte


9782265098893

  • Maison d’édition: Editions Fleuve Noir
  • Nombre de pages: 544 pages
  • 4ème de couverture: 

    Les gyrophares bleus se rapprochent. La panique le gagne. Il roule vite. Trop vite. Quand sa voiture se crashe, son cerveau a déjà cédé sous la tension. Black out. David Sarac, flic au service des renseignements, se réveille à l’hôpital, le corps brisé, la mémoire amputée. Incapable de se souvenir des derniers mois écoulés. Ignorant tout de ce Janus, au centre des préoccupations de chacun, des bas-fonds de Stockholm aux plus hautes sphères de l’État. Janus. Son indic. Un criminel haut placé. Un atout maître que David supervisait en totale indépendance. Son identité, cachée dans les limbes de ses souvenirs défaillants, est l’objet de nombreux enjeux. Tous veulent savoir. Et David seul peut répondre. Mais lui-même ? Qui est-il vraiment ? Deux faces d’une même question, car Janus a plus d’un visage…

 

Mon avis:

Le prologue démarre sur les chapeaux de roues et donne déjà le tempo de cette histoire. Entre le terrible accident dont est victime David Sarac, les images fugitives d’un meurtre, l’assassinat du frère d’Atif, ce roman ne démarre pas très joyeusement et logiquement. Un bref aperçu de plusieurs points de vue est mis en place sans être très clair sur les points de convergences possibles.

Le début est très mystérieux, tout paraît tordu ! En effet, en quoi un flic dans sa chambre d’hôpital peut-il avoir un lien avec un Suédois d’origine irakienne qui rentre du pays pour enterrer son frère ? Mis à part, le côté morbide des derniers événements vécus et leur métier à tous les deux soit policier, apparemment aucun !

J’adore les thrillers qui commencent avec des mises en scènes originales où tout est loin d’être clair. L’auteur nous parait farfelu et pourtant, nous savons déjà au fond en tant que lecteur qu’il y a des points communs cachés, une énigme qui va finir par être décryptée pour mettre au jour la vérité. Je me réjouis d’avance à chaque fois avec des intrigues construites sur ce schéma de dévorer les pages qui suivent pour me tester afin de savoir si je vais réussir à comprendre les clés du mystère.

Pour cette intrigue, je vous avouerais que c’est du top niveau et qu’il est difficile durant les ¾ du récit de comprendre qui est le fameux Janus que tout le monde recherche. L’ambiance est à la paranoïa, aux complots. David Sarac et Atif par instant, ne savent plus qui croire et le lecteur aussi.

Côté ambiance, j’ai eu parfois un peu de mal avec ce mélange à outrance de testostérones, de flics véreux et malintentionnés mais il faut relever que tout est crédible et bien maîtrisé. Comme toujours, les personnages torturés ne sont pas mon fort alors le fameux David qui s’apitoie sur ses trous de mémoire ne m’a pas toujours plu. Je reste d’autant plus sceptique sur Atif dont je n’ai jamais réussi à comprendre les motivations dans cette intrigue. Le mystère représente un élément important du récit mais je pense qu’il aurait été plus judicieux d’en limiter les effets sur les protagonistes.

En conclusion, si vous recherchez un thriller énigmatique avec de l’action, il est pour vous. J’émets quelques bémols sur les personnages dans leurs constructions cependant.

 

Publicités

Une réflexion sur “Défaillance d’Anders De La Motte

  1. Pingback: Méli-mélo d’avis #1 | InspireretPartager

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s