Inséparables d’Elie Darco


couvertureinséparableseliedarco

Inséparables d’Élie Darco est un ouvrage paru aujourd’hui, 7 avril 2017 aux Editions Magnard(Edit : parution repoussée au 14 avril). J’ai eu la chance de découvrir ce livre avant même sa sortie grâce à son auteur. Je la remercie pour sa confiance. J’ai découvert il y a quelques années sa plume au travers d’une nouvelle présente dans une anthologie publiée par les Editions du Riez, Les Dames Baroques. J’avais eu un coup de cœur pour cette nouvelle, intitulée « Les Crocs de la Basilicate ». Par hasard, Élie Darco a découvert mon avis et s’est proposé de me faire lire son dernier ouvrage Inséparables. Ce livre fait partie d’un registre tout autre, il s’adresse à un public jeunesse mais j’étais prête à tenter le pari et redécouvrir sa plume dans un autre contexte.

Cet ouvrage est encore assez court même s’il est bien plus approfondi et plus long qu’une nouvelle. Ainsi l’auteur ne va pas par quatre chemins et entre dans le vif du sujet. Nous découvrons une fratrie d’adolescents : un frère et une sœur, Alec et Béryl. Nous entrons d’office dans leur intimité et nous les suivons dans leurs 400 coups. Leur monde par la même occasion intrigue car même si plus d’une scène nous rappelle un quotidien contemporain, plusieurs pistes nous mènent à penser que les temps sont plus difficiles avec un déclin du monde possible ou probable. Le terrain familial est aussi original, c’est une première pour moi de lire les péripéties des rejetons de deux militaires. Ce terreau génétique a une influence sur leur besoin d’actions, de sports extrêmes, leur recherche de sensation…De fait, la narration aura un rythme intense, saccadé avec de nombreuses scènes d’action, du suspens et du mystère à en revendre.

Le nombre de personnages est assez limité ce qui s’apprécie dans un récit aussi court avec deux héros. Élie Darco a bien compris que le temps était compté et que devait primer le travail autour de ces deux héros. A mon sens, justement, cette fratrie est un personnage à part entière. Leurs liens frères-sœurs sont palpables, surréalistes tant ils sont forts. L’auteur décrit leur relation d’une justesse et d’une intensité, c’est impressionnant !

J’ai apprécié les aspects qui restent cachés jusqu’à la fin tout en sonnant juste et crédible à 100%. Le travail est d’une minutie, de calcul parfait pour aboutir à ce résultat que j’en reste sans voix. Par instant, j’ai eu envie de m’incriminer sur certaines choses mais le résultat final a tué dans l’œuf mes remarques notamment sur les amourettes présentes dans le récit qui étaient à mon sens d’une simplicité enfantine et rageante pour cela.

La longueur du récit est un frein à mon sens au plaisir de cette lecture. J’ai eu l’impression que l’auteur s’est freiné ou l’a été dans les descriptions sur ce monde différent avec ces couvre-feux, ses limitations sur les énergies, le détail de certaines actions notamment le travail d’Alec à la déchetterie et les découvertes, rencontres faites dans ce lieu. Des éléments sont parfois passés sous silence, l’auteur les assume mais en tant que lectrice j’aurais aimé les lire de manière approfondie pour avoir quelques pistes à gratter aussi.

En conclusion, je me suis fait balader de bout en bout, de surprises en surprises avec une action détonante dans un monde et un milieu original. Élie Darco est une technicienne de l’écriture, chaque élément introduit est précieusement calculé pour aboutir à un résultat totalement surprenant.

  • Maison d’édition : Editions Magnard
  • Nombre de pages : 220 pages
  • 4ème de couverture : Ballotés au gré des affectations successives de leurs parents militaires, Alec et sa sœur Beryl sont un peu livrés à eux-mêmes. Complices et inséparables, ils aiment repousser leurs limites et tenter des expériences dangereuses, quitte à enfreindre les règles. Mais quand la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu de la forêt, loin de toute animation, l’ennui les gagne….
Publicités

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s