Iris Chevalier et la pierre élémentaire de Florence Cabre


couv67863357

  • Maison d’édition: Editions F. Bleurec
  • Nombre de pages: 254 pages
  • 4ème de couverture: En ce début d’année scolaire, Iris Chevalier est assaillie par le doute. Elle souffre de maux de tête incompréhensibles quand elle télépathe. Son grand-père Nekoha, roi déchu, lui annonce des changements notoires au collège de Vinci. Pour couronner le tout, il lui est impossible de se rappeler ce qui s’est passé le jour de l’ouverture de la porte vers la Galoucie !
    Et alors qu’elle a perdu tout espoir de retrouver son père, elle reçoit une enveloppe mystérieuse contenant une lettre énigmatique et une boussole qui n’indique pas le nord.
    Il n’en faut pas plus à Iris, pour se lancer avec ses deux amis galouks, Lucas et Angèle, dans une nouvelle quête qui leur fera vivre une aventure fantastique singulière pétrie de rebondissements !
  • Y-a-t-il une suite? : Une suite est prévue mais pas parue à ce jour.

 

Mon avis: 

La lecture du premier tome m’avait laissé ravie et j’attendais avec impatience la sortie du tome 2. Florence Cabre m’a recontactée pour m’annoncer l’arrivée de son dernier bébé et m’a proposée de nouveau de le lire en échange d’une chronique. J’ai de nouveau accepté et je me suis procurée par la même occasion les versions papier de ces deux tomes de la série « Iris Chevalier ». Quand j’apprécie généralement, je n’hésite pas à me procurer les livres pour en garnir ma bibliothèque. Les jolies couvertures sur papier glacé, les dédicaces, je ne dis pas non et je remercie Florence au passage pour les petits mots qu’elle nous a laissé à mes enfants et moi. J’espère qu’ils liront ces livres plus tard, j’ai investi pour eux aussi dans ces deux achats.

Quand j’ai reçu le tome 2, j’ai eu un instant de panique concernant les souvenirs qu’ils me restaient du tome précédent. Heureusement, j’ai été bien vite rassurée car de nombreux rappels sont présents dès les premières pages sur les derniers événements du tome 1. C’est un point positif et une sécurité non négligeable de la part de l’auteur.

Ce livre se démarque par un renouveau total. Changements, surprises, ce livre développe beaucoup d’attente. L’école d’Iris a évolué aussi bien sur le plan des cours qu’avec l’arrivée de nouveaux enseignants. Florence Cabre a fait un très bon choix en nous évitant toute routine et redondance avec ce qu’elle aurait pu aborder auparavant. Ce contexte novateur, je l’ai surtout aimé car il m’a rappelé celui de Harry Potter. Je suis une fan, j’ai dévoré cette série durant toute mon adolescence et j’ai été bien nostalgique de retrouver des similitudes avec Iris Chevalier et la pierre élémentaire. L’imagination de l’auteur est vraiment dépaysante et je me suis beaucoup attardée à me demander à quel moment j’allais me faire surprendre encore et encore ou à rire des rapprochements que j’ai pu faire. Ces « ressemblances » s’accordent totalement à l’univers, elles sont surprenantes et inattendues.

Par contre, j’ai trouvé quelques faiblesses à ce tome 2. D’une part, j’ai repéré de nombreux problèmes de rythme. Le titre nous indique une pierre, ça a été un repère pour moi et j’attendais beaucoup après. Finalement, le cheminement de cette quête met beaucoup de temps à se mettre en place. L’histoire traine à mon sens sur le contexte, les nouveautés de l’école, à l’image d’un premier tome sauf que nous n’y sommes plus. J’ai trouvé cette lenteur logique dans le sens où la possibilité d’un état second pour nos héros serait logique suite à la fin du tome 1. Iris a été choquée, elle a du mal à reprendre le cours de sa vie à la normale mais la reprise de sa vie routinière de collégienne s’éternise et c’est vraiment cela que je pointe du doigt. J’ai trouvé cela dommageable d’autant plus quand la fin est amenée et balayée trop rapidement. D’autre part, d’autres incohérences parsèment ce tome comme l’absence d’un personnage important du livre précédent, Apisi dont personne ne s’inquiète vraiment ou encore les informations que nous apprenons d’un bloc sur le père d’Iris qui ne sont pas très claires et manquent de logique.

Pour autant, j’ai aimé l’évolution d’Iris dans ce tome. Elle découvre une partie de son identité avec les possibilités que lui donne cette école et la fin nous prouve qu’elle a véritablement gagné en maturité avec le choix qu’elle fait. Elle se corrige enfin d’elle-même pour cette façon de comprendre les expressions au premier degré. C’est un point qui me dérangeait dans le premier tome et auquel je me suis habituée et que je considère maintenant comme faisant partie de la personnalité de l’héroïne. Concernant les personnages, j’ai aussi apprécié l’équilibre que Florence Cabre a su trouver entre les méchants et les gentils. Il y a du travail sur chacun des nouveaux arrivants ce qui n’est pas négligeable vu le nombre de nouveau.

En conclusion, j’ai apprécié ce livre car il a su me rendre nostalgique et m’amuser avec son contexte dans la lignée de Harry Potter. Cependant, cette lecture n’a pas été parfaite car je lui reproche quelques incohérences et des problèmes de rythme. Pour finir sur une bonne note, je trouve que Florence Cabre a su retoucher les petits défauts du tome 1 et je suis admirative de tout le travail qu’elle a fourni.

Mon avis sur le tome précédent est ici.

Publicités

Une réflexion sur “Iris Chevalier et la pierre élémentaire de Florence Cabre

Un petit commentaire me ferait plaisir, n'hésitez pas

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s